mar. Oct 20th, 2020

《la menace américaine concerne le pouvoir en place 》

2 min read
Spread the love

This post has already been read 2958 times!

L’ex ministre des haïtiens vivants à l’étranger, Olicier Pieriche, voit dans la mise en garde des autorités américaines, un message envoyé au gouvernement haïtien. Car selon lui, le Chef de l’État haïtien ainsi que son Premier ministre, à un délai jusqu’au mois de janvier 2021, pour réaliser les élections. Hors, le contexte actuel du pays ne favoriserait pas une telle démarche.

Cela dit, il faudra pour le gouvernement de faire les mises en place rapidement pour lancer la machine électorale. Techniquement, selon plusieurs analystes, il faudra au moins 6 mois, avec un système en plein régime , pour que cela soit possible. Dans cette condition, la date butoir de janvier 2021, sera dépassée. Ce qui sera une mauvaise chose pour le pouvoir qui, n’aura pas à ce moment, tenir compte des directives américaines.

C’est cette interprétation en effet que l’homme de loi fait, de la position des États-Unis. La pression est plutôt du côté du pouvoir, croit-il. Il a tenu ces propos lors de sa participation, à l’émission Intersection, sur la Radio et télé Caraïbes.

Dans la foulée de son intervention, M. Pieriche a dit aussi être choqué, en entendant le Premier ministre annoncé la publication prochaine d’un arrêté sur la composition du nouveau Conseil électoral provisoire( CEP ). Ce dernier, prévient Me Pieriche, ne sera pas reconnu par la population. D’ailleurs selon lui, la mise en place de ce CEP plongera le pays dans l’instabilité.

Par ailleurs , Olicier Pieriche, pense que la transition sera inévitable. Et sa venue ne sera pas pour longtemps, argumente-t-il. 《Personne, ( selon Olicier Pieriche ), ne prendra au sérieux la note de l’Ambassade américaine. Car, les églises Catholique, protestante, et Vaudou, ainsi que la Société civile, et les Partis politiques, ont déjà donné une fin de non recevoir (aux requêtes) du Président concernant l’organisation d’élections dans le pays 》.

Ralph Thierry Cadet

Facebook Comments

This post has already been read 2958 times!

Partagez nos articles
0Shares

Supportez Nous

Translate »