octobre 25, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Le Sang des Autres. « Nou pap negosye sou San Pèp la » !

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce slogan vieux de 34 ans est utilisé à tort ou à raison en Haïti au gré des conjonctures, des alliances, des marchandages, des intérêts.

Et pourtant l’histoire de l’humanité est racontée et construite dans le sang.

Pour libérer les Israélites et en faire une Nation l’ange de la mort massacra tous les enfants mâles des Égyptiens, cette nuit là, le sang coula à flot.
Pour épargner les nouveaux nés des Israélites Yavhe les ordonna d’asperger les linteaux de leurs maisons du sang d’agneau.

Pour libérer les nations menacées, il a fallu deux guerres mondiales, la terre refoulait le sang des femmes et des hommes à travers les champs de bataille.

L’histoire nouvelle de la libération est écrite dans le sang ; des milliers d’enfants mâles furent une fois de plus assassinés après la naissance de Jésus de Nazareth parce que selon les écrits bibliques, il est un Roi libérateur.

Son sang coula dans d’atroces douleurs de la crucifixion toujours selon les écrits bibliques pour sauver l’humanité.

Plus près de nous, pour libérer des êtres humains réduits à l’état de chose, de bête de somme par la barbarie de l’esclavage, du sang fut versé. La Cérémonie au « Bois Cayiman » fait référence au sang versé. Un Homme, Un Cochon…..les Historiens sont divisés, mais du sang versé, toutes les versions s’accordent.

Aux Gonaives en 1985, le sang versé de 3 jeunes écoliers constitua le détonateur du mouvement populaire contre la dictature…

Le sang versé reste le symbole de toute révolution, de tout changement de paradigme dans l’histoire de l’humanité.

Cependant en Haïti, on s’en sert au gré des intérêts.
Quand il a fallu boycotter Le professeur Manigat, on brandit le Sang du Peuple.
Mais Quand il a fallu voter massivement Jean Bertrand Aristide on évoqua aussi le Sang du Peuple.

L’histoire vraie n’est jamais racontée, et ceci partout dans le monde, pas parce qu’on ne veut pas, mais parce qu’on ne peut pas ; car on ne rapporte souvent que des impressions, des interprétations du « Griot » de l’Historien selon son fantasme ou sa mission.

Votre devoir est de vous former, vous instruire pour comprendre les faits, les événements.

Sinon on versera votre sang et on racontera aux autres l’histoire falsifié de votre vie.

Et le Sang continuera à couler, cela dépendra de l’utilisation qu’on en fait…

Le Sang des Autres.
Écrit par

Raphaël Théoma Daniel
pdg de RAFO Consultations

momplaisiraf@gmail.com
Remerciements à M. Eddy-Paul Fleurant/Peter Reynold Delcine et le Jeune Barreau de Pap, UNASMOH, Rotary Club, Eden Guest House (Delmas 31), Maître Daniel Jeudi.

Dédié à mes étudiants du cours Histoire et Philosophie de la Presse à l’ISNAC.

La Rédaction Ltp !!!

31 OCTOBRE 2020

harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..