octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Election présidentielle : Donald Trump remporte la Floride

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paris Match | Publié le 04/11/2020 à 06h57
Kahina Sekkai

Donald Trump

Des partisans de Donald Trump à Miami, le 3 novembre 2020.
Marco Bello / Reuters
Selon les dernières estimations, Donald Trump remporte la Floride, comme quatre ans auparavant. Mais l’État jadis faiseur de roi pourrait ne pas suffire pour le président sortant.

Les derniers sondages ne lui étaient pas favorables mais les calculs de l’équipe de campagne de Donald Trump ont payé : le président sortant s’impose en Floride, l’État dont il est résident et où il a voté la semaine dernière, et avec une marge encore plus grande que face à Hillary Clinton il y a quatre ans (1,2 point en 2016). Selon le «New York Times», Donald Trump aurait 3,4 points d’avance (avec 96% des bulletins dépouillés) sur Joe Biden sur cet État comptabilisant 29 précieux grands électeurs. L’agence Associated Press, qui fait autorité en la matière, a déclaré le président sortant vainqueur en Floride.

À voir :Sans masque et en Gucci, Melania Trump a voté en Floride

Selon les premières estimations, le vote de la communauté hispanique fortement présente en Floride ne s’est pas tourné vers les démocrates : comme le rappelle Vox, les hispaniques de Floride sont majoritairement originaires de Cuba et, surtout, tendent traditionnellement à voter davantage républicain que démocrate. Les attaques qualifiant Joe Biden de «socialiste», rappelant régulièrement le rapprochement avec Cuba et Raul Castro opéré par l’administration Obama dont il était le vice-président, ont semble-t-il résonné auprès de cet électorat. En septembre dernier, les études d’opinion avaient déjà alerté sur les manquements de la campagne Biden en direction de l’électorat hispanique : «On dirait que le vote hispanique n’est pas pris au sérieux. Les associations hispaniques ne sont pas financées pour mobiliser l’électorat et maximiser la participation. Pourquoi dépensons-nous 99 centimes de chaque dollar sur les électeurs blancs de banlieue et pas sur des électeurs noirs ou hispaniques ?», avait alerté Chuck Rocha, ancien conseiller de Bernie Sanders interrogé par le média américain.

Ce qui pourrait ne pas avoir d’influence sur les populations hispaniques d’autres États, comme le prouve la probable victoire de Joe Biden dans l’Arizona, qui est devenu dans la nuit de mardi à mercredi le premier -et peut-être seul- État à basculer de républicain à démocrate entre 2016 et 2020. Fox News a annoncé la victoire du démocrate dans le fief du défunt sénateur et candidat à la présidentielle John McCain, avant de se rétracter, mais l’ancien vice-président conserve une avance importante. Autre bastion républicain à surveiller : le «New York Times» accorde à Joe Biden 56% de chances de s’imposer en Géorgie, où Donald Trump avait battu Hillary Clinton de 5,1 points il y a quatre ans.

4 NOVEMBRE 2020

LA RÉDACTION de Ltp !!!
harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.
NOUS sommes vos yeux et vos oreilles…