Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Transition en cours : Joe Biden a déjà nommé une équipe de lutte contre la pandémie

3 min read
Spread the love

Selon
Paris Match

Kahina Sekkai
Joe BidenJoe Biden à Wilmington, dans le Delaware, le 8 novembre 2020.
Jonathan Ernst / Reuters
Alors que Donald Trump n’a pas encore concédé sa défaite, Joe Biden a déjà nommé une équipe qui sera chargée de le conseiller pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Malgré les réticences de l’actuel occupant de la Maison-Blanche, la transition avance. Joe Biden, dont la victoire en Pennsylvanie annoncée samedi lui a permis de remporter assez de grands électeurs pour s’assurer la présidence, a annoncé avoir déjà nommé une équipe qui sera chargée de le conseiller pour lutter contre la pandémie de Covid-19. «Gérer la pandémie de coronavirus est une des luttes les plus importantes face à laquelle se trouvera notre administration, et je serai informé par la science et des experts. Le comité consultatif aidera à former mon approche pour la gestion de l’augmentation des contaminations, pour nous assurer que les vaccins seront sûrs, efficaces et distribués efficacement, équitablement et gratuitement, et protéger les populations à risque», peut-on lire sur le site de l’équipe de transition, BuildBackBetter, «ReconstruireMieux». Le démocrate y promet d’être «prêt dès le premier jour», alors que plus de 40 États américains déplorent une augmentation des contaminations.

Trois médecins dirigeront cette équipe : David Kessler, Vivek Murthy et Marcela Nunez-Smith. Le premier a été le directeur de la Food and Drug Administration (FDA) sous Bill Clinton, le second est l’ancien administrateur de santé publique sous Barack Obama et la troisième est professeure de santé publique à l’université à Yale.

À lire :Le camp Trump met des bâtons dans les roues de l’équipe Biden pour la transition

Parmi l’équipe, un ancien de l’administration Trump

En mettant en avant son respect pour la parole scientifique, Joe Biden s’éloigne un peu plus d’un Donald Trump qui, à la veille de l’élection, menaçait de renvoyer le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut des maladies infectieuses et un des principaux membres de l’équipe de la Maison-Blanche pour lutter contre le Covid-19. Parmi les membres de cette équipe figure un scientifique qui a travaillé pour l’administration Trump : Rick Bright, qui dirigeait jusqu’à fin avril la Biomedical Advanced Research and Development Authority, une agence gouvernementale chargée de développer traitements et vaccins contre le nouveau coronavirus. Au printemps dernier, il disait avoir été écarté de son poste après s’être inquiété de la promotion de l’hydroxychloroquine en tant que traitement contre le Covid-19 par Donald Trump mais aussi avoir tiré, dès janvier, la sonnette d’alarme sur le nombre insuffisant de masques et de protections pour les soignants.

Cette nomination survient alors que les entreprises américaine Pfizer et allemande BioNTech ont annoncé que le vaccin qu’elles ont développé était «efficace à 90%» pour prévenir les contaminations au Covid-19. Une nouvelle dont s’est réjoui Donald Trump qui, depuis des mois, promettait un vaccin avant son élection : «TELLEMENT BONNE NOUVELLE!», a-t-il écrit sur Twitter ce lundi, ajoutant que «LA BOURSE [était] EN GRANDE AUGMENTATION».

Le Covid-19 a fait plus de 237 500 morts aux États-Unis, où près de 9,98 millions de contaminations ont été enregistrées.

LE 10 NOVEMBRE 2020

La Rédaction de Ltp !!!
VIa Paris match
harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.
NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..

You may have missed