octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Le Parc industriel de Caracol améliore sa gestion, la BID s’apprête à investir 65 millions pour son extension

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’amélioration de la gestion du Parc industriel de Caracol (PIC) porte la Banque interaméricaine de développement (BID) à avancer avec la sixième phase du plan d’extension du parc qui comporte un financement de 65 millions de dollars américains. Ce financement devrait être présenté au board de la banque en février 2021, a appris Le Nouvelliste de sources proches de la BID et de l’Unité technique d’exécution (UTE) du ministère de l’Économie et des Finances (MEF).

« La gestion du parc est mieux qu’avant. Mais nous ne sommes pas encore satisfaits. Il y a des problèmes qui persistent et qui prendront du temps avant d’être corrigés », a confié au journal une source à l’Unité technique d’exécution (UTE) du ministère de l’Économie et des Finances (MEF), encouragée cependant par la décision de la BID d’avancer avec le plan de financement de l’extension du parc à hauteur de 65 millions de dollars. « Ce financement n’a pas encore été présenté au board de la BID », a précisé cette source de l’UTE.

Auprès d’une source proche de la BID, Le Nouvelliste a appris que « ce financement doit être présenté au board en février 2021 ». « Il comporte des ressources pour la construction de six nouveaux bâtiments. Quatre bâtiments de 12 000 mètres carrés et deux autres de 5 000 mètres carrés. Cette phase comporte un volet de renforcement de la gouvernance du parc industriel de Caracol », a expliqué cette source proche de la BID.

« Nous sommes en train de mettre en place une administration moderne pour attirer ceux qui veulent venir », a insisté la source proche de l’UTE, soulignant que le processus en cours pour « l’autonomie financière du parc » avance.

Au parc, c’est l’une des demandes formulées par le manager de Mas Akansyel, Giri Chandrasena. « Il doit y avoir une indépendance financière », a appelé le responsable de cette entreprise qui produit des équipements sportifs pour de grandes marques dans le monde et qui emploie 1 300 ouvriers depuis son implantation en Haïti en octobre 2017.

Le directeur du parc, Rodolphe Daniel, reconnait que le temps d’obtenir des fonds après des requêtes à l’UTE, à la BRH, il y a des fois « des retards assez nuisibles » quand il faut fournir des services sur place. Mais pour Rodolphe Daniel, globalement, le parc « se porte très bien en dépit de la Covid-19, des épisodes de peyi lòk, des pannes d’essence ».

« Depuis un an et cinq mois que je suis au parc, on a travaillé sans interruption », a-t-il dit, soulignant qu’actuellement, grâce aux protocoles de désinfection et de prévention de la Covid-19, le parc travaille à plein régime avec ses 16 800 employés. Tous les jours ouvrables, le transport des ouvriers, confié à des indépendants, mobilise 120 bus qui permettent la navette de 4 800 ouvriers entre le parc et le Cap-Haïtien, a expliqué Rodolphe Daniel.

En termes de fourniture d’électricité, la construction d’une centrale à énergie solaire de 12 mégawatts permettra de diminuer la facture électrique des usines. Le coût du kilowatt/h devra passer de 32 à 16 centimes, a expliqué Rodolphe Daniel. Pour sécuriser le parc et les 280 ressortissants étrangers qui y vivent, il y a, à côté de 50 agents de sécurité, 60 policiers de la BIM sur place de manière permanente.« Le parc est sécurisé 24/24 », a signalé Rodolphe Daniel.

Les problèmes de gestion observés au parc industriel de Caracol n’ont pas permis jusqu’ici l’application dans les délais souhaités du plan d’extension du parc. La Sonapi a été mis hors jeu de la gestion du parc par l’exécutif qui l’a confiée à l’Unité technique d’exécution du MEF.

LE 11 NOVEMBRE 2020

LA Rédaction de Ltp !!!

UNE COURTOISIE D JOURNAL LE NOUVELLISTE ht.

harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..