novembre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

MAIS QUELLE MERDE LE POUVOIR , QUEL GÂCHIS ! ÇA POURRAIT ÊTRE SI BEAU DE FAIRE UN MONDE »

3 min read

Mesdames/Messieurs du gouvernement, qui veulent empêcher la vérité de circuler
« On est des milliers à avoir voté le président Jovenel Moïse , pas parce qu’on l’aimait, mais parce qu’il promettait de fabriquer, avec nous, une société un peu humaine. En tout cas plus humaine que le fascisme qui nous menaçait.

Et voilà qu’en quelques petites années au pouvoir, il se croit  » Après Dieu  » et nous infantilise, nous divise, frappe les faibles, frappe les forts. Jour après jour, il creuse le lit d’un fascisme débutant au prétexte de nous protéger les uns les autres et les uns des autres. La nuit, pendant qu’on dort, le gouvernement fait passer des lois qui nous enlève l’oxygène de nos pensées et qui nous prive de nos Libertés.

Voilà maintenant qu’il est interdit de parcourir les rues de la capitale et le reste du pays par peurs des G-9/alliés,400 MAWOZO, 5 SECONDES, GRAN GRIF ,FANTÔMES 509 etc qui agissent en bêtes,assasins ,fauteurs de troubles,violeurs et en kidnappeurs .

La violence a maintenant une solide coéquipière : l’impunité, le droit d’enfreindre le droit.
Messieurs du gouvernement, qui voudriez empêcher la vérité de circuler, ce ne sont pas les messagers des mauvaises nouvelles qui font les mauvaises nouvelles, c’est vous, dans l’exercice du pouvoir.

Débrouillez-vous pour qu’il n’y ait plus d’horreurs à filmer. Les journalistes seraient heureux de filmer l’humanité. Nos yeux sont faits pour voir. On n’est pas vos enfants. Le monde n’est pas à vous, vous le servez. On veut savoir ce que vous lui faites. Nous avons besoin de vérité autant que de manger.

La vérité du monde, c’est dur, mais le mensonge ou le déni sont toujours pires
On veut être conscient pour être humain, pour rester reliés les uns aux autres.S’il n’y avait pas eu de journalistes pour relater et questionner l’origine des groupes armés qui sèment la terreur jour et nuit dans nos quartiers, leurs sauvageries sous un masque alliés de la politique (gouvernement ), ils seraient peut-être toujours là à déchaîner périodiquement leur violences sur les gens.

La fille qui a été tuée après l’injection de prescriptions par des kidnappeurs, assassins violeurs,OBED KIKI J. ET consorts. S’il n’y avait pas eu la vigilance d’une partie de la population et quelques journalistes , ce serait juste une méchante fille qui meurt « SOU YON PIL FATRA « .

Avec les images, on a vu des bandits torturer tranquillement des innocents et torturer l’humanité entière à travers à ses différentes scènes . Car oui, nous sommes reliés.

Les criminels qui assassinent les paisibles citoyens , les gens désespérés, les journalistes, agissent sous les ordres du gouvernement qui n’a plus aucune maîtrise de son intérieur, entièrement consumé par la folie du pouvoir. Et au-dessus de lui, dans le noir, Journée , NÈG BANNANN NAN, si séducteur il y a 4 ans, lui confie ses instincts les plus bas et se dit « ce n’est pas moi, c’est le système.

Mais quelle merde le pouvoir, quel gâchis ! Ça pourrait être si beau de faire un monde.
Écrit par

NOEL SAINT ALEX (NÈG LIMYÈ A)

TELS:+5093889-0975

29 NOVEMBRE 2020

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES.

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.