octobre 23, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Une observation sur l’opposition démocratique En Haïti.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On constaste une opposition incohérente et boîteuse. « Il y a plus d’opposition dans l’opposition que des opposants »
On dirait même Une opposition 《bout mamit, une opposition Dyòl bòkyè.》

Le pouvoir criminel actuel et notre opposition ressemblent à deux faces d’une même médaille.

Une opposition où les leaders réclament le départ d’un président illégitimé et n’a pas encore d’autre pérspicacité.

Moïse Jean Charles, leader du PPPD: l’indisipliné par l’excellence…
pendant que les PETROCHALLENGERS parlent du « LAJAN PETROCARIBE », lui, le drapeau pour attirer son attention. ensuite, durant les derniers mouvements des rues, On constate un mouvement  » Matlòt  »
Les lavalassiens déchus ayant en leur tête l’Apôtre de la division, ils n’ont rien de nouveau à apporter.

André Michel , un fou furieux qui a le complexe d’ACHILLE ne fait que rivaliser Moise pour semêr des troubles.

MOPOD , une structure bien charpentée ne pose pas des actions concrêtes, une structure comme un château de carte.
Malgré tout, il est le plus crédible.
Quand le leader de cette structure parle du procès de PETROCARIBE , on est un peu confus.

Quand est il de G8 , qui n’était pas prêt pour rester: « une pour tous »
un seul candidat en face « NÈG bannann lan »
une division qui représente une déception pour le Pays, alors, Ces leaders veulent s’unir pour exiger le départ de JOVENEL Moïse, L’inculpé!
Quelle gaffe…

Souvenez-vous qu’il y avait une division dans le camp des Grecs, nos boujwa santi avaient Steeve Kawly (bouclier) et Sweet Micky lui même avec Nèg bannann lan, au final, ils ont trouvé une entente.

On est dans la merde…
Une opposition Dyòl bòkyè forgée sur l’hypocrisie et la division, pas de gauche en Haïti, il y a que des opportunistes.
Quelle honte pour ce Pays!
Quelle honte pour nos leaders!
La jeunesse: c’est maintenant ou jamais, nous devons changer l’ordre des choses.

Lorsqu’il y a solidarité entre les opprimés, le prédateur devient la proie, c’est la seule condition _sine_ _qua_ _non_ pour sortir de ce carcan.

Réveillez-vous la jeunesse de mon Pays
luttons…luttons…lutttons…

Kot kòb PETROCARIBE a ?
Nou pap kapote sistèm lan?
ÉCRIT PAR
Michel SABY

29 NOVEMBRE 2020

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoir@gmail.com
téléphone 509 48438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..