octobre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

ACTUALITÉS INTERNATIONALES Administration Biden : l’haitiano-américaine Karine Jean-Pierre nommée porte-parole adjointe de la Maison-Blanche

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Rédaction de Ltp !!!/CBS et REZONÒDWÈS

NÉE EN MARTINIQUE, À FORT-DE-FRANCE, KARINE JEAN-PIERRE EST LA FILLE D’UN COUPLE D’HAÏTIENS QUI A FUI LA DICTATURE DE JEAN-CLAUDE DUVALIER.

« Mon père et ma mère étaient horrifiés, pour eux, la politique c’était la dictature haïtienne et la corruption », expliquait Jean-Pierre dans une interview donnée à la chaîne CBS NEWS.

Jeudi décembre 2020
(LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE)–D’origine haïtienne, Karine Jean-Pierre a été nommée jeudi 3 DÉCEMBRE
porte-parole adjointe de la Maison-Blanche par le président élu Joe Biden. Les observateurs voient en effet dans sa nomination par Joe Biden, analyse le journal français Le Point, un gage donné aux radicaux du parti, qui attendent d’être entendus après avoir participé à la défaite de Donald Trump.

À 43 ans, son parcours fait d’elle un « role model » pour une partie de la jeunesse américaine. Sortie en novembre 2019, son autobiographie, Aller de l’avant, une histoire d’espoir, de labeur et la promesse de l’Amérique, est dédicacée à tous les défavorisés, de New York à Port-au-Prince, qu’elle rassemble sous la dénomination « ceux qui ont entendu le mot ‘non’ ». Elle s’y livre sans retenue sur elle et sa famille, espérant susciter des vocations. Mais aussi se faire un nom.

Née en Martinique, à Fort-de-France, Karine Jean-Pierre est la fille d’un couple d’Haïtiens qui a fui la dictature rétrograde de Jean-Claude Duvalier.

Elle a 5 ans quand la famille arrive aux États-Unis, à New York après un rapide passage par la région parisienne. Anglais à l’école, français à la maison, elle grandit en mélangeant les langues et les cultures, comme de nombreux camarades de son établissement paroissial du Queens. La fillette est douée, ses parents ont pour elle de grandes ambitions : ingénieure, avocate… et surtout, médecin.

Mais les études de biologie ne l’enthousiasment guère et c’est finalement vers la politique qu’elle se tourne. Elle intègre l’École des affaires internationales et publiques de l’université Columbia, membre de l’éminente « Ivy League », du nom de ce réseau de fac d’où sortent la plupart des leaders du pays. Insuffisant pour ses parents.

« Mon père et ma mère étaient horrifiés, pour eux, la politique c’était la dictature haïtienne et la corruption », expliquait-elle dans une interview donnée à la chaîne CBS NEWS.

LE 4 DÉCEMBRE 2020

LA RÉDACTION DE LTP !!!

harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..