octobre 17, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

NOTE DE PRESSE: La montée du kidnapping en Haïti : Défenseurs Plus exhorte les autorités étatiques à garantir la protection des personnes sur le territoire national

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le phénomène de kidnapping vient s’ajouter à la liste des frayeurs auxquelles la population haïtienne fait face au quotidien. Défenseurs Plus, Organisme de défense des droits de la personne humaine, se sent indigné par le nombre de cas d’enlèvement et de séquestration qui s’enregistre chaque semaine dans plusieurs villes du pays. Certains cas sont relatés sur les réseaux sociaux, d’autres dans les médias et certains passent inaperçus.
Le nombre de kidnappings atteint des records cette année et cela devient énormément inquiétant. Certains médias rapportent, dont le nouvelliste que, 124 cas de kidnapping entre janvier et août de cette année 2020 ont été relatés officiellement, cependant sur une base informelle, 1 270 cas a été signalé soit presque 160 cas par mois. Le Collectif Défenseurs Plus constate que le pays est en face d’une forme de traite de personnes, la pratique inhumaine contre laquelle, nous avions combattue durant la guerre de l’indépendance en 1803. Par ailleurs, le Collectif Défenseurs Plus observe avec amertume la normalisation du kidnapping sous le regard impuissant des autorités étatiques (exécutif et judiciaire), incapables de garantir le droit à la vie des personnes vivant dans le pays, conformément à la Déclaration universelle des droits de l’homme en son article 3.
Avec des voitures luxueuses, parfois en faisant même usage d’uniformes contrefasses de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ou d’autres matériels y relatifs, les kidnappeurs opèrent sans aucune crainte. Tout le monde se méfie des autres et la solidarité disparait de jour en jour

Par peur. « On survie ». Les citoyens-nes ont tendance à s’y habituer et embrassent la résignation ou à fuir le pays dans des conditions migratoires irrégulières vers les autres pays de la région.
Tant d’exemples alimentent la peur chez les habitants-tes, pourtant des solutions concrètes tardent à venir. Aucune catégorie de la population n’est épargnée. En effet, en janvier 2020, une jeune fille a été enlevée et violée par 11 bandits non identifiés. Elle a été contaminée par le VIH sida et de surcroît mise enceinte. En octobre 2020, un policier a été aussi kidnappé et libéré contre rançon. Le 8 décembre 2020, le maestro Dickens Princivil s’est fait kidnappé accompagné de la dame Magdala Louis qui n’est qu’une simple vendeuse de saucisses. Le 16 décembre 2020, des bandits ont kidnappé Byanka Gauthier en plaine (Croix-des-Bouquets) … Défenseurs Plus croit que cette résignation pourrait avoir des limites. Il interpelle les autorités compétentes à se ressaisir et à prendre leurs responsabilités afin de mettre un terme de manière définitive à cette vague de kidnapping qui terrorise la population haïtienne. Cette situation occasionne les violations des droits humains tant sur le plan civil et politique que sur le plan économique, social et culturel.
Défenseurs Plus encourage, encore une fois, les citoyens-nes à ne pas être passifs devant les violations de leur droit de circuler librement sur le territoire national et de leur droit de se sentir en sécurité. Il invite les citoyens-nes à être solidaires pour lutter contre le phénomène de kidnapping et pour le combattre dans la société haïtienne. Les dirigeants doivent prendre leurs responsabilités car diriger confère des obligations envers la population.
Nous ne pouvons pas accepter la pratique de commerce des êtres humains en Haïti en 2020. La lutte pour la promotion et la protection des droits humains mérite une mobilisation citoyenne pour renforcer les institutions étatiques dans le respect des normes démocratiques.

Fait à Port-au-Prince, le 22 Décembre 2020

Me. Jemps DÉRALUS, Av.
Responsable des Affaires Juridiques
509 37 48 22 18

23 DÉCEMBRE 2020

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoir@gmail.com
téléphone 50948438136.
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..