HAÏTI : LA DIASPORA HAÏTIENNE EST MOBILISÉE POUR LE RESPECT DE L’ARTICLE 134.2 DE LA CONSTITUTION HAÏTIENNE (VERSION AMENDÉE )PAR LE PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE. - Le Tout Au Pluriel Magazine
février 26, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

HAÏTI : LA DIASPORA HAÏTIENNE EST MOBILISÉE POUR LE RESPECT DE L’ARTICLE 134.2 DE LA CONSTITUTION HAÏTIENNE (VERSION AMENDÉE )PAR LE PRÉSIDENT JOVENEL MOÏSE.

4 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Hier Vendredi 15 janvier 2021, comme cela a été annoncé depuis quelques semaines , M. Josué Renaud , Membre de l’Organisation des Droits de l’Homme « England Human Ringts Organization « (NEHO ) , de concert avec d’autres membres de la diaspora haïtienne évoluant aux États – Unis , et ceux des autres pays tels que de la France , du Brésil , de Chili , de la Belgique , d’Espagne pour ne citer que ceux – là étaient descendus dans les rues de leur pays d’accueil respectif en vue de manifester pour le respect de l’Article 134.2 de la Constitution haïtienne ( version amendée) par M. Jovenel.

Le 7 Février 2021, comme il est écrit dans l’Article 134.2 de la Constitution haïtienne votée par voie référendaire le 29 Mars 1987 ( version amendée) , peu importe la date de l’entrée en fonction du Président de la République, son mandat prend fin le 7 Février de la 5e année de sa présidence . Donc, vu les Articles 134.1 et 134.2 de ladite Constitution, le mandat du Président Jovenel Moïse prend fin au palais national le 7 Février 2021.

C’est donc un impératif pour que M. Jovenel Moïse puisse quitter le palais national car la Constitution haïtienne de 1987 ( version amendée) sur laquelle il avait juré de respecter et de faire respecter ne prévoit pas en son article 134.3 de prolongation de mandat pour le chef de l’Etat .

En dépit des milliers de kilomètres qui séparent la diaspora haïtienne de son pays , elle (la diaspora) n’a jamais hésité un seul instant en vue de descendre dans les rues de leur pays d’accueil pour dénoncer les massacres, les crimes financiers , les exactions et la corruption qui atteignent leur paroxysme au pays de Dessalines . Donc, hier Vendredi 15 janvier 2021, la diaspora haïtienne était dans les rues partout où elle se trouve dans le monde en vue d’envoyer des signaux clairs au Core Group, BINUH ( Bireau Intégré des Nations – Unies pour Haïti) ,dans le but de leur dire que le 7 Février 2021, le mandat de M. Jovenel Moïse prend fin au palais national.

Au cours des manifestations organisées par la diaspora haïtienne hier vendredi 15 janvier 2021, l’on peut lire sur les différentes pancartes ,les SLOGANS suivants : 1e) NON À LA DICTATURE D ‘EXTRÊME DROITE EN HAÏTI . 2e) Il faut juger les criminels des massacres de Lassaline , de Cité Soleil , de Bel – Air et autres quartiers populaires du pays . 3e)Respect de l’Article 134.2 de la Constitution haïtienne. 4e)Justice pour Me Monferrier Dorval . 5e) Justice pour l ‘étudiant Grégory Saint – Hilaire .6e)La tenue du procès concernant la dilapidation des fonds du Petrocaribe. 7e) Il faut juger ceux et celles qui ont participé dans l’affaire des 7 mercenaires. C’étaient quelques uns des slogans figurés sur les pancartes des haïtiens de la diaspora haïtienne hier Vendredi 15 janvier 2021 à Paris ( Place de la République) , dans les différents États aux États – Unis d’Amérique du Nord et dans d’autres endroits à travers le monde en vue manifester leur mécontentement et dire à une fraction qui soutient M. Jovenel Moïse dans l’International de respecter l’Article 134.2 de la Constitution haïtienne ( version amendée.

LA PARTICIPATION DE LA DIASPORA HAÏTIENNE EN VUE DE METTRE HAÏTI SUR LA VOIE DE DÉVELOPPEMENT .

Sans la démagogie , la diaspora haïtienne est debout en vue de mettre Haïti sur la voie de développement car elle ne veut pas seulement se contenter à faire des Transfers d’argent en Haïti qui s’élèvent à des milliards de dollars US par an , mais elle veut prendre part aussi activement aux activités politiques haïtiennes en vue de contribuer à poser des jalons nécessaires pour la nouvelle Haïti.

Dans le cadre de la permanence déclarée par la diaspora haïtienne en vue de demander à M. Jovenel Moïse de respecter l’Article 134.2 de la Constitution haïtienne ( version amendée) , de concert avec les autres compatriotes qui sont en Haïti, elle reste mobilisée en vue de planifier d’autres journées de manifestations pour le respect de la Constitution et jeter les jalons nécessaires pour une nouvelle Haïti.

La diaspora haïtienne est debout et veut mettre son savoir-faire,sa fourgue et son patriotisme pour une nouvelle Haïti.

JEAN LOUIS Jean Jules .

Tel: 0033637741301/ mail: jeanlouisjeanjules817@yahoo.com

Coordonnateur du groupe – LES INDIGNÉS.

LE 16 JANVIER 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoir@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

Nous sommes vos yeux et vos oreilles…