La folie de rester au pouvoir au delà de 7 février 2021 ne place-t-elle pas Jovenel MOÏSE sur les traces de Vilbrun Guillaume Sam? - Le Tout Au Pluriel Magazine
mars 1, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

La folie de rester au pouvoir au delà de 7 février 2021 ne place-t-elle pas Jovenel MOÏSE sur les traces de Vilbrun Guillaume Sam?

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JOVENEL MOÏSE

DIRIGÉ COMME UN PETIT DICTATEUR

LA RÉDACTION DE (LTP)
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..

 

Qui était Vibrun Guillaume Sam ?

Ecrit Par

Djovany MICHEL, Journaliste anti-corruption

Jean Simon Vilbrun Guillaume Sam, né le 4 mars 1859 à Ouanaminthe et mort le 28 juillet 1915 à Port-au-Prince, est un homme politique et militaire qui fut président de la République du 9 mars au 28 juillet.

Fils du président Tirésias Simon Sam, Vilbrun Guillaume Sam accède à son tour à la présidence devenant le cinquième président en cinq années de turbulences.

Pro-américain contrairement à ses prédécesseurs, Sam fut contraint de faire face à une révolte contre son propre régime, dirigée par le révolutionnaire Rosalvo Bobo, opposant aux gouvernements liés aux intérêts commerciaux et stratégiques des États-Unis. Pour conserver le pouvoir, Sam réagit durement contre ses adversaires politiques. Cela entraîne de violentes contestations et même des révoltes.

La présidence de Sam a été marquée par le chaos et la violence qui plus-tard entraîneront l’occupation du pays par les États-Unis.

Répondant à la pression des États-Unis pour organiser un syndicat douanier similaire à ce que les Américains avaient créé pour la République dominicaine, Sam a passé la plupart de son temps à lutter contre ses ennemis politiques, dont Rosalvo Bobo et Oreste Zamor. En juillet 1915, lors de la révolte populairement menée par Zamor, Président Sam fait arrêter puis massacré tous ses opposants, Zamor lui-même est fusillé. Cet acte unifie ces opposants qui se réunissent et déclenchent une nouvelle révolution.

Sam ordonne la répression mais les soldats de l’ordre sont vaincus et le président est lynché (tué) par la foule. Après cela, ses rares partisans encore en vie prennent la fuite.

Après l’arrestation du Sénateur Nenel CASSY et suite à l’ordre donné par Jovenel MOÏSE de massacrer les éléments de la population et les leaders politiques qui manifestent leurs indignations par rapport au pouvoir en place, la triste histoire de Vilbrun Guillaume Sam ne se répètera-t-elle pas contre le Président le 7 février 2021?

LE 22 JANVIER 2021

La Rédaction de Ltp
harryespoir@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..