octobre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

HAÏTI SUR LE CHEMIN D’UNE TERRIBLE CATASTROPHE

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

SELON
Himmler Rébu

Président du Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti.

L’empoignade politique entre le président Jovenel Moïse et une grande partie de la population continue son chemin. Depuis 2 ans, aucun fléchissement, bien au contraire; surtout avec l’opposition fédérée au sein du DIRPOD.
• Le pouvoir, a pour horizon le 7 février 2022. Il s’enfonce dans ses rêves de nouvelle constitution et d’élections (à voler puisque le pouvoir est un bouclier sûr contre les crimes connus de tous)
• L’opposition brandit son calendrier de mobilisation, avec une fin, magique, le 7 février 2021.
Ainsi engagée, la bataille ne laisse à aucun des protagonistes la capacité de faire machine arrière. On est bien au courant des tractations souterraines. Cela témoigne que d’un côté comme de l’autre on souhaite, en secret, l’émergence d’un médiateur. La conférence épiscopale a déclaré, il y a deux semaines, être prête à courir les risques d’une médiation car la confrontation n’est pas la solution.

Hypothèses

Si le peuple arrive à sortir en masse le 7 février 2021 :
• La police disperse la foule à coups de gaz lacrymogènes, comme à l’accoutumée. Des blessés et même des morts. Des deux côtés on condamne et le pouvoir promet des enquêtes. Et puis ?
• On rejoue le scénario des 6, 7 et 8 juillet 2018. Des gens meurent, des biens sont pillés. L’opposition est-elle prête à en payer le prix. Peut-elle prendre le contrôle de la situation voire même du pouvoir ?
• Le palais national est pris d’assaut. Qui va assumer et organiser le contrôle du pouvoir ?
Les Etats-Unis de Joe Biden, confrontés il y a peu à la prise du Congrès américain par des assaillants, peuvent-ils cautionner un pouvoir qui prendrait ainsi naissance ?

Si le peuple ne peut pas sortir le 7 février 2021 à cause des manœuvres du pouvoir :
• Insécurité galopante, kidnappings, morts ou neutralisation psychologique la veille de la date butoir
• Le pouvoir crie victoire et joue la carte de la propagande.

La vraie guérilla souterraine sera mise en branle pour pourrir la situation au jour le jour. Quel sera alors le premier acte politique du couple Biden-Harris ? Une intervention étrangère ? Plutôt rude !

C’est parce que je suis un militaire que je déteste la guerre. Une seule était nécessaire dans notre vie de peuple. Nous l’avons faite. Victorieusement. Les autres l’ont dévoyée si bien que les résultats sont nos tourments du jour fait de misères et de honte. Nous avons détruit le socle de cette prouesse. Nous ne savons pas encore que pour repartir vers un meilleur destin, c’est ce socle qu’il faut remettre en place.

C’est pourquoi j’en appelle à la conscience des uns et des autres pour une réunion urgente de la société dans ses composantes politiques, encore lucides ; sociales, non entravées dans les arcanes des petits contrats personnels ; et morales, obligées de porter la parole de tempérance et de responsabilité.

Il nous faut créer les conditions d’une sortie de crise nationale ORDONNEE !

Fait à Port-au-Prince le 11 janvier 2021.

Republication le 23 janvier 2021
Par la rédaction de
Le Tout au pluriel magazine.

Écrit par
Himmler Rébu
Président du Grand Rassemblement pour l’Évolution d’Haïti

LE 23 JANVIER 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoir@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..