novembre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

L’application de l’article 134-2. Donc cet article le mandat du locataire du palais national prend fin ce 07 Février 2021.

2 min read

Texte Écrit Par

Robenson Fils-aimé
Journaliste, jeune engagé.

PUBLICATION
LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

Analyse: Fin de mandat présidentiel. « Non aux diversions! », crie le journaliste et jeune engagé, Robenson Fils-aimé.

Nous pouvons remarquer qu’il y a environ un an après la fin du mandat des parlementaires, la question relative à celle du président Moïse fait couler beaucoup d’encre. Mais nous savons tous que c’est un faux débat au regard de la loi mère du pays. À deux doigts de l’application de la constitution du mandat présidentiel, les diversions se multiplient.

Par ailleurs, les informations relatives à l’affaire d’Arnel Joseph font partie des dernières cartes du régime en place pour détourner l’attention de la population haïtienne sur la fin du mandat constitutionnel du Président Jovenel Moïse.

Rappelons que le présumé chef de gang a passé plusieurs mois derrière les barreaux sans être entendu par son juge naturel. En fait, on savait tous que toutes les informations qui révélaient son rapport avec des anciens et actuels parlementaires ont été connues de toutes les autorités policières et judiciaires. Mais malheureusement rien a été fait pour traquer ou entendre les présumés complices ou encore, pour faire avancer l’affaire.

Par contre, tout à coup, on a l’impression que la justice haïtienne marche à grand pas à la veille du départ constitutionnel de monsieur Moïse. Le présumé bandit a été écouté. Des révélations très graves ont été faites. Des noms ont été cités. L’opinion publique attrape l’affaire.

Non aux diversions!!!!

Donc ces dernières actions nous poussent à poser ces questions suivantes: Est-ce que l’objectif c’est pour faire marcher certains concernés et présumés complices ? Est ce que c’est pour envoyer un signal clair aux autres présumés bandits qui sément la terreur dans le pays à la dernière minute de l’administration Moïse qui vient de passer plus que 4 ans au pouvoir ?

Le peuple haitien doit être hyper veillatif et vigilant, car le respect de la constitution haïtienne est inconditionnel à tous les niveaux, présentement pour l’application de l’article 134-2. Donc cet article le mandat du locatairedu palais national prend fin ce 07 Février 2021.

Mais le peuple doit savoir qu’après le départ de Jovenel Moïse, la bataille pour le changement et pour effondrer ce système pourri doit continuer à tout prix pour qu’il y ait une société où tous les droits fondamentaux, entres autres, sont respectés.

Robenson Fils-aimé
Journaliste, jeune engagé
(509)48491402
Salmisteroben@yahoo.fr

LE 2 FÉVRIER 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoir@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE

NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES..

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.