Haïti/Politique: Me André Michel Répond Au Département d'État Américain - Le Tout Au Pluriel Magazine
avril 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti/Politique: Me André Michel Répond Au Département d’État Américain

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour Me Michel, Porte Parole du Secteur Démocratique et Populaire, les Américains doivent comprendre que la Présence inconstitutionnelle et illégitime de Jovenel Moise au pouvoir est le principal obstacle à l’organisation des élections en Haïti. Les partis Politiques de l’opposition, la Société Civile militante et la Population n’accepteront pas des élections avec Jovenel Moise dont le Mandat Constitutionnel a pris fin depuis 7 Février 2021. Avec seulement 2.8 millions de cartes électorales fabriquées, 1.8 million distribuées, sur une population électorale 7 millions de personnes, les élections ne sont pas encore techniquement possibles. A cela s’ajoutent la gangstérisation du Pays par Jovenel Moise et la mise en place unilatérale d’un Conseil électoral provisoire. Selon l’homme de loi, il est clair que le Gouvernement illégitime et de facto en place n’est pas en mesure de conduire le pays dans un processus électoral crédible, d’autant plus que tous les secteurs organisés de la société civile se sont déjà prononcés pour exprimer leur refus de participer aux élections dans les conditions actuelles. La Communauté internationale ne peut pas apporter son soutien technique et financier à un processus électoral dans le contexte actuel. Seul un Gouvernement de Transition équilibré, légitime, respectable et respecté, constitué de personnalités crédibles et honnêtes, pourra faciliter le retour à l’ordre constitutionnel et démocratique, interrompu en Haïti depuis le 20 Janvier 2020 avec le dysfonctionnement du parlement. Si la communauté internationale veut effectivement des élections en Haïti, elle doit encadrer le processus de mise en place d’une transition.Ce Dimanche 28 Février, nous étions plus de 2 millions de personnes dans les rues à travers le Pays pour dire non à la dictature et oui au Respect de la Constitution. L’opposition, la Société civile militante et le Peuple Haïtien n’ont pas peur des élections. Nous voulons des élections inclusives. Nous sommes capables de prendre le pouvoir par la Voie des Urnes.Mais, nous ne voulons pas des élections sous la coupe réglée de la Fédération Gangs Armés (G9)de Jimmy Chérizier(BBQ), sans Cartes électorales, avec un CEP partisan, sous le leadership de Jovenel Moise qui n’ a plus de mandat Constitutionnel pour diriger le Pays. Et d’ailleurs, le président de facto par manque de leadership, ne respectait aucun échéancier électoral Constitutionnel, aucune élection n’a été organisée sur son administration, donc il n’a pas la capacité d’organiser des élections, a conclu Maitre André Michel, Porte parole du Secteur Démocratique et Populaire.

Mais notre question, c’est de quel gouvernement parle département d’État Américain? Le gouvernement de transition supporté par toutes les forces vives du pays et qui réunira les conditions pour la réalisation des élections crédibles, inclusives et démocratiques ou du moins le gouvernement de facto rejeté par le pays dans son ensemble, à l’exception de quelques uns?

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE VIA/
KALBAS-INFO24.

LE 5 MARS 2021

LA REDACTION LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com
telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE

NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…