octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES, LE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION REND HOMMAGE AUX FEMMES

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

EN CE 8 MARS 2021, JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES, LE MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION REND HOMMAGE AUX FEMMES- ARTISTES, AUX FEMMES-ECRIVAINS ET AUX FEMMES-OPERATEURES CULTURELLES POUR LEUR ROLE EXTRAORDINAIRE DANS LE DEVELOPPEMENT DU SECTEUR CULTUREL NATIONAL.-

À l’occasion de ce 8 mars, le Ministère de la Culture et de la Communication salue le courage des femmes qui nous rapprochent tout à fait de cet objectif mobilisant l’ensemble du Gouvernement et de l’Etat :

Il s’agit bien de l’égalité entre les femmes et les hommes.

La journée internationale des Droits des Femmes offre ainsi l’opportunité de se réunir pour affirmer notre engagement envers le principe de l’égalité des sexes.

C’est le moment de penser certes, de méditer, mais c’est le moment aussi d’agir…

C’est le moment de reconnaître tant les accomplissements que l’apport inestimable des femmes et des filles en général, dans tous les domaines universels, des femmes et des filles haïtiennes, en particulier, qui contribuent, parfois dans l’anonymat, à faire de la culture, une force de cohésion sociale et de rayonnement pour notre pays. Rien que par le fait même d’exister, elles contribuent d’emblée à cette triple transmission de valeurs, de savoirs et de culture.

A toutes les couches sociales, économiques et socio professionnelles qu’elles appartiennent, nos femmes continuent à enrichir ce savoir et cette culture, par leur créativité et leur imagination. Elles le font à travers la littérature, la poésie, les essais, les discours, les livres, les chants, les contes, la danse, la musique, le théâtre, le spectacle vivant, les arts visuels, l’architecture et le patrimoine immatériel surtout.

Le Ministère de la Culture et de la Communication salue également l’engagement de toutes celles qui participent aussi au développement de la communication dans notre pays et qui agissent pour entretenir, chez nous, toute une culture de la tolérance et par ricochet, la liberté d’expression, nécessaire à tout projet démocratique. Dans cette pédagogie d’une existence souvent hostile, il faut savoir imposer sa différence à l’autre.

Sur ce long chemin vers l’égalité, nous pouvons compter sur des hommes libres et sur de nombreuses initiatives émanant de femmes professionnelles du secteur artistique et culturel. Ces dernières, par leur ténacité et leurs talents, elles sont devenues des modèles inspirants pour l’originalité et la diversité de notre culture en s’imposant ici ou ailleurs. Leur identité profonde et leur âme de guerrière nous permettent quasiment de survivre à tout un quotidien de précarités. Elles restent et demeurent un modèle de résilience.

Tout en reconnaissant qu’il y a encore beaucoup à faire, le Ministère rappelle que nous sommes toutes et tous engagés dans une ambition commune et dans une vision d’avenir de notre société. Et que chacun, à sa manière, doit prendre part à ce combat de toute éternité.

Déjà, en 1963, dans son poème intitulé « LE FOU D’ELSA », le poète, Louis Aragon, découvrait que « l’Avenir de l’homme est la femme ». Mais, l’immortel chanteur, Jean Ferrat, reprenant dans l’une de ses chansons de 1975, la formule d’Aragon, sera cette fois, on ne peut plus explicite :

« la femme est l’avenir de l’homme »…

Comme si, dans un monde où la tendance est de plus en plus de sous-estimer le modèle féminin à cause de son sexe, justement, des artistes comme Ferrat et Aragon tiennent absolument à ajuster, à anticiper et par là, nous projettent vers le meilleur.

Le Ministère de la Culture et de la Communication ne cache pas sa position d’institution socio culturelle qui croit en l’égalité des sexes et qui croit surtout que les luttes à poursuivre dans notre société, seront celles de femmes et d’hommes déterminés.

La journée internationale des Droits des Femmes sera commémorée en Haiti, cette année, par un ensemble important de la société civile et par le Gouvernement via le Ministère à la Condition féminine et aux Droits des Femmes, lors d’une cérémonie hommage à l’hôtel Montana, ce lundi 8 mars.

Pradel HENRIQUEZ;
Ministre.

LE 8 MARS 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…