octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti est plutôt fatiguée de la communauté internationale.

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ECRIT PAR
Dr BARTHÉLÉMY Guibert

Le jeu de la communauté internationale avec Haïti ressemble au jeu du chat qui mange la souris, et le chat félicite toutes les souris qui se sont fait manger et blâme toujours la souris qui s’en est échappée.

Depuis la rédaction de la Bible où la communauté internationale nous a reconnus comme descendants de Scham voués à l’eclavage, passant par la rédaction du code noir de 1685, la communauté internationale ne nous a jamais bien considérés au rang des humains.

Quand 500 000 nègres ont changé l’ordre mondial esclavagiste voulu et accepté par un millard d’habitants de la planète en 1803, la saveur ne s’envole pas en deux siècles d’histoire.

C’est cette même communauté internationale qui a pris le contrôle de nos élections, nous a imposé des marionnettes au pouvoir.

C’est cette même communauté internationale qui a déstabilisé nos gouverments légitimes et populaires. Haïti est enfin fatiguée des astuces du clan mafieux des Clinton.

Oui, nous sommes fatigués des traînées de boues de cette communauté internationale qui veut détruire notre âme Nationale et notre histoire.

Le seul tort que nous avons fait à la communauté internationale, c’est d’avoir remporté la bataille de Vertières, mais depuis, cette communauté internationale nous combat et nous fait sans cesse du tort.

C’est cette communauté internationale qui nous a isolés au lendemain du premier janvier 1804, qui nous a combattus pour avoir émancipé notre race. Cette communauté internationale nous destabilise depuis plus de deux siècles: elle nous occupe en 1915, massacre nos concitoyens à Marchaterre, humilie notre héro Charlemagne Péralte, profane le tombeau de Dessalines, pille nos réserves en or, exploite et deboise nos forêts, organise des coup d’état sanglants contre notre nation, assasine nos intellectuels sous le prétexte de communisme…..

Cette communauté internationale nous destabilise encore en 2004 en accord avec les hommes d’affaires americano-haïtiens en kidnappant un Président élu, en assasinant nos policiers et en brûlant nos commissariats, rien pour venir imposer la MINUSTAH et pour voler des et des tonnes de nos minerais…..

Honte pour la communauté internationale.

Mort à cette communauté pseudo-internationale.

Haïti a marre de cette communauté internationale pourrie, assassine, corrompue, mafieuse et délinquante.

Il ne faut pas voir Haïti comme une communauté de méchants et la communauté internationale comme une communauté de moutons, du moins c’est une communauté internationale de moutons qui savent manger les lions.

Je n’échangerai ni mon sang, ni mon âme, ni mon esprit et encore moins, l’histoire de ma République d’Haïti, pour plaire ou complaire l’intellectulaité fausse et irréelle de cette soi disante communauté internationale.

Je ne partirai pas pour être un ouvrier dans une quelconque nation de cette communauté internationale qui ne chante pas la Dessalinienne, qui n’a pas de choucounes, qui n’a ni Oswald Durand , ni Etzer Vilaire, ni Jean Price Mars. Je resterai et je mourrai sur la terre de la légende, la terre de Capois La Mort, la terre de Lumane Casimir, de Timanno, de Rosalvo Bobo et de Gouverneur de la Rosée afin d’être veillé et d’être enterré parmi les miens dans la Mecque de la Liberté des Noirs.

Si le feu brûle dans la paille de nos maisons, il faut savoir que nos incendies sont allumés par les malfaiteurs de la communauté internationale, cachés sous les costumes de diplomates et les tenues de maintien de le paix. Cette communauté internationale allume le feu dans notre nation et se prête ensuite comme pompiers pour les pyromanes.

Les intellectuels de la communauté internationale, loin d’être nos amis, sont de préférence les fossoyeurs du tombeau de notre Nation. Nous devons cesser d’avoir les pieds des noirs haïtiens et la tête des blancs. Nos intellectuels doivent cesser d’avoir un corps national hébergeant une âme internationale.

La comunidad internacional es una vergüenza para Haiti !!!

The international community is a shame for Haïti !!!.

Par:
Dr Barthélémy Guibert
Neurophysiologiste Clinique
Prof de Neurosciences.

LE 20 MARS 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE.

NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…