Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Des centaines de personnes rendent un dernier hommage à Anselme Benoit, le dernier rescapé du massacre du 27 mars 1969 à Cazale

2 min read
Spread the love

Des centaines de personnes, parents, amis, alliés et sympathisants, ont rendu, le samedi 27 mars 2021, un dernier hommage à Anselme Benoit, le dernier rescapé du massacre du 27 mars 1969 à Cazale.

Les services funéraires ont eu lieu à l’Eglise Episcopale Saint André de Cazale, le même jour qui coïncide avec la commémoration des 52 ans du massacre de Cazale, date fatidique du 27 mars 1969, où des sbires du régime duvaliériste avaient assassiné plus d’une dizaine de Cazalais.

Cette brusque disparition est une peine profonde pour le peuple haïtien et la population de Cazale en particulier qui avait tant d’admiration et d’amour pour ce patriote qui, sous Duvalier, protestait contre un lot de crimes (vol, viol, pillage, incendies, bastonnades) dont étaient victimes les habitants de cette section communale et qui a survécu au grand Massacre de Cazale, par son héroïsme. Il s’agit d’une grande perte pour la nation haïtienne.

Anselme Benoit naquit le 5 septembre 1934 à Cazale. Au moment où les sbires de Duvalier faisaient creuser le trou dans lequel il devait être enterré vivant, il constata que le trou n’était pas assez profond pour le contenir. Il demanda alors aux militaires de le laisser creuser davantage pour empêcher que son corps ne dégage une odeur nauséabonde et nuire aux habitants de la zone. Comme par miracle, sur ses paroles, le chef de ses bourreaux, prit d’admiration pour son courage, a décidé de lui laisser la vie sauve.

En cette douloureuse circonstance, la Fondation Lorquet pour une Nouvelle Haïti (FOLONHA), exprime ses profonds regrets et ses mots de sympathies à toute la Communauté de Cazale, et leur dit : Courage, car Anselme a été un bel exemple.

LE 27 MARS 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE

NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…

You may have missed