OPÉRATION POLICIÈRE À VILLAGE-DE-DIEU Carl Henry Boucher toujours en isolement, l’enquête avance, selon l’Inspection générale - Le Tout Au Pluriel Magazine
avril 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

OPÉRATION POLICIÈRE À VILLAGE-DE-DIEU Carl Henry Boucher toujours en isolement, l’enquête avance, selon l’Inspection générale

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

le tout au pluriel magazine via/
Nouvelliste.

Plus de deux semaines après l’échec de l’opération policière à Village-de-Dieu au cours de laquelle quatre policiers ont été tués, les autorités policières n’ont toujours pas donné des explications à la population ni fixé les responsabilités. L’inspecteur général Carl Henry Boucher, le seul à avoir été sanctionné dans le cadre de cette affaire, entame sa deuxième semaine en isolement. L’inspecteur général en chef de la police nationale, Frantz Jean-François, confie lundi au Nouvelliste que l’enquête avance et que plusieurs autres personnes ont déjà été auditionnées…

« Carl Henry Boucher est toujours en isolement à l’Inspection générale. Il n’est pas le seul à être entendu dans le cadre de cette affaire. À un niveau ou un autre, d’autres personnes qui ont participé à l’opération seront entendues. On doit fixer les responsabilités… », a fait savoir au Nouvelliste l’inspecteur général en chef de la police nationale, Frantz Jean-François, joint par téléphone le lundi 29 mars 2021.

Selon Jean François, l’ancien directeur des renseignements généraux de la police se trouve actuellement en isolement parce qu’on lui reproche «quelque chose» dans l’échec de l’opération à Village-de-Dieu. Interrogé pour savoir ce qu’on reproche exactement à Carl Henry Boucher, le numéro deux de la police s’est gardé de donner des précisions à ce niveau.

« L’enquête avance afin de savoir ce qui s’était passé à Village-de-Dieu et pourquoi. Les responsabilités seront fixées selon les normes », a-t-il confié au Nouvelliste.

Plus de deux semaines après ce drame dans les rangs de la police nationale, les parents des policiers tués attendent encore les corps des victimes en possession des bandits à Village-de-Dieu.

Si les autorités policières sont toujours dans l’incapacité des donner des explications à la population sur ce qui s’était passé le 12 mars dernier dans ce quartier de Port-au-Prince contrôlé par un groupe armé, le président de la République a fait savoir vendredi dernier que ses « services au Palais national » étaient en train d’enquêter sur la façon dont les policiers avaient perdu leur vie à Village-de-Dieu. « Nou kòmanse jwenn bon jan enfòmasyon. Mais le plus important, nous attendons les résultats du Conseil supérieur de la police nationale  (CSPN). La population doit obtenir  satisfaction », a-t-il exigé.

Pour prouver son innocence dans l’échec de cette opération, Carl Henry Boucher avait fait savoir que les opérations à Village-de-Dieu ont été coordonnées par le directeur départemental de l’Ouest, le commissaire de la Brigade d’opération et d’intervention départementale (BOID) et le responsable de la Direction centrale de la police administrative (DCPA).

Depuis, beaucoup de changements ont été opérés au sein du haut état-major de la PNH. Carl Henry Boucher a, quant à lui, été remplacé par l’inspecteur général Joseph Jean-Mary Wagnac à la direction des renseignements généraux.

Robenson Geffrard
Auteur

LE 30 MARS 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE

NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…