NOTE DE PRESSE: Les Directoires des associations de magistrats signataires prennent acte de ce que les autorités constituées demeurent insensibles et totalement irresponsables en refusant de trouver solution à la crise qu'elles ont provoquée le 7 février 2021 générant comme corollaire une hausse exponentielle de surpopulation carcérale - Le Tout Au Pluriel Magazine
avril 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

NOTE DE PRESSE: Les Directoires des associations de magistrats signataires prennent acte de ce que les autorités constituées demeurent insensibles et totalement irresponsables en refusant de trouver solution à la crise qu’elles ont provoquée le 7 février 2021 générant comme corollaire une hausse exponentielle de surpopulation carcérale

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Directoires des associations de magistrats signataires prennent acte de ce que les autorités constituées demeurent insensibles et totalement irresponsables en refusant de trouver solution à la crise qu’elles ont provoquée le 7 février 2021 générant comme corollaire une hausse exponentielle de surpopulation carcérale.

Les revendications des corporations de magistrats étant justes, fondées sur la loi et la constitution demeurent:

1) Le retrait des arrêtés; l’un mettant à la retraite trois magistrats de la Cour de Cassation et l’autre, nommant irrégulièrement trois nouveaux magistrats à cette même Cour;

2) La réintegration du greffier Christophe LESPERANCE mis en disponibilité sans solde en violation de la loi;

L’ANAMAH, l’APM, le RENAMAH et l’AJUPHA, sensibles à la situation des détenus, ont adressés plusieurs correspondances tant à la Cour de Cassation, principale concernée, qu’au protecteur du citoyen, en vue de trouver une sortie de crise avec science.
Malheureusement, la paralysie de la justice semble etre le cadet des soucis des autorités;

Le protecteur du citoyen dans une lettre adressée aux associations de magistrats avaient donné garantie que le greffier Christophe Lespérance allait recevoir sa lettre de réintégration avant les fêtes des Pâques, toujours est-il, il n’en est rien;

Toutefois Me Renan Hedouville protecteur du citoyen mérite de vives félicitations pour s’avoir revêtu de sa stature d’homme d’état en tentant des pourparlers en vue de juguler la crise bien que n’ayant pas accouché les résultats escomptés.

La Cour de Cassation n’a toujours pas répondu aux deux correspondances à elle adressée par les principaux responsables des associations de magistrats;

Fort de ce constat, les différentes associations de magistrats se voient obliger de maintenir la grève jusqu’à nouvel ordre.

Les Directoires des associations exhortent particulièrement tous les Juges Paix des dix huit juridictions du pays au respect scrupuleux de la grève.

Les Magistrats haïtiens restent ouverts au dialogue pour une sortie de crise rapide au profit des justiciables, des avocats en particulier, de la population en général.

Pour authentification :

Jean Wilner MORIN
Président de l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH)

Marthel JEAN CLAUDE
Président de l’Association Professionnelle des Magistrats (APM)

Ikenson EDUME
Président du Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH)

Michel DALEXY
Président de l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA)

Fait à Port-au-Prince, le 8 Avril 2021.

LE 8 AVRIL 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire