Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Un atelier de concertation sur la planification des activités de la Direction Départementale d’education de l’Artibonite a été organisé, ce Jeudi 8 Avril 2021, à le Bigot Resto des Gonaives.

3 min read
Spread the love

Plusieurs points ont été à l’ordre du jour:

1-Lancement officiel de l’atelier par le Directeur Departemental, monsieur Ecol Renoit qui a précisé le contexte de l’atelier en mettant l’accent surtout sur l’importance des recommandations des acteurs départementaux dans ce document de cadrage qui sera pris en compte, une fois validé par l’Administration centrale;

2-présentation des objectifs de la DDEA pour cet atelier. À ce point, monsieur Daniel Cayard avait montré aux acteurs présents, qu’en plus de la présentation du Diagnostic et du plan annuel, la DDEA espère que tous les partenaires présentent leurs plans d’actions pour l’année 2020-2021 en vue d’un meilleur pilotage du système;

3- une vue globale du diagnostic qui à été réalisé en Novembre 2019. À ce sujet, monsieur Lemoine Joseph, le chef adjoint des Ressources Humaines de la DDEA a montré les faiblesses du système élucidées par le diagnostic tant sur l’axe de la gouvernance, de l’accès et équité que sur l’axe de la qualité et Pertinence;

4- Présentation du Plan annuel d’activités de la DDEA. Présenté par Monsieur Shadson Pierre Louis, Le Planificateur de la DDEA, ce dernier a argué que face à « l’Arbre à problème » découlant du diagnostic qui identifie une faiblesse dans l’offre de service scolaire dans le département, accentue sur « l’ Arbre à solution » de la DDEA notamment sur l »amelioration de la qualité de l’offre du service scolaire dans ledit département; ce qui exige d’abord:

a) l »amelioration de la gouvernance du secteur à travers la formation du personnel administratif de la DDEA ainsi que des bureaux de Districts scolaires(BDS) et des Bureaux d’inspection de zone(BIZ).

b) Ensuite, sur le plan de l’accès et l’équité, le renforcement de la capacité du public à accueillir plus d’enfants en âge scolaire à travers la construction et la réhabilitation des établissements d’enseignement publics et autres, étant donné que selon le diagnostic, c’est seulement 13 de l’offre scolaire du secteur qui vient du public, car les 87% sont du secteur non public.

c) Enfin, sur le plan de la qualité et équité, envisager un dispositif de formation continue des maîtres ainsi que les moyens de renforcement de supervision des inspecteurs. Il faut noter que le diagnostic souligne que 80% des maîtres ne précisent pas leur qualification car présumant qu’ils ne répondent pas aux exigences actuelles du ministère en la matière. Seulement 34% ont répondu. Et sur les 34% ayant repondu, 80% sont qualifiés.

4- les travaux en atelier ont été lancés sur les grands axes du document, les propositions sont reçues et seront analysées par le Task force de la DDEA en la matière.
Cependant, la DDEA espère trouver les moyens nécessaires après validation du plan en vue de permettre véritablement aux fruits d’atteindre les promesses des fleurs en pareille circonstance.
Daniel Cayard.

LE 8 AVRIL 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YES ET VOS OREILLES…

You may have missed