Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Réflexion du 12 avril 2021 !Du point de vue divin, l’ange ou l’esprit incarné homme ou femme (noir, blanc ou métis), qui est – il ?

3 min read

 

Jou pou jou, dat pou dat !

Principaux acteurs des faits socio – économiques, politiques…, l’homme ou la femme sont deux produits divins capables d’être mis en réseau, au même titre que des ordinateurs ; ils peuvent se connecter l’un l’autre à l’aide d’un dispositif virtuel qui confond des scientifiques, dont Freud. Cette ignorance ou cette confusion constitue un accroc à la compréhension de ces deux entités spiritophysiques (elle sera étudiée dans le 3e tome).

L’internet est une invention divine, quoiqu’il soit autrement percu par nos contemporains ; il a été déjà conceptualisé en des fonctions spirituelles de l’âme, dont l’amour, le meilleur des liens qui connectent deux anges incarnés. Donc, ces derniers n’ont pas à s’énorgueillir ni à se vanter de leur réalisation technologique. L’internet existait bien au délà de sa découverte ; il a été simplement saisi par la science et matérialisé par la technologie.

Pour être concus et appréciés comme des ordinateurs, l’homme ou la femme sont exposés aux virus qui puissent les contaminer, au point d’altérer leur système ou leur programmation. D’où la divine nécessité de les réformater parfois, et cette étape était bibliquement conceptualisée en leur renaissance spirituelle où ils seraient baptisés d’esprit et de feu. Administré uniquement par le Dieu Créateur, YAHVEH Sabaoth, ce baptême a pour but de les décontaminer de tous fichiers téléchargés tout au long de leur existence terrestre.

L’esprit incarné est en contact avec des faits provenant de ses sens, que le cerveau télécharge, au profit de l’âme qui les traite, chacun dans son fichier approprié ; certains sont corrompus, d’autres, non. Mais, vu que ce monde est plongé dans la rébellion, il est plus exposé à des actions et paroles blasphématoires qu’il tend à reproduire dans ses moindres activités quotidiennes. Par exemple, l’homoséxualité, le vol, la traîtrise, l’ègoïsme, le culte des idoles, la parade religieuse, la vite accumulation de richesses… sont autant de virus qui puissent empêcher à cette entité d’atteindre son idéal terrestre.

Aucune activité, peu importe sa nature ou son ampleur, ne peut se concrétiser si elle n’est influencée par un esprit ; toute réalité est un produit de la vérité. Rien n’est fait au hazard ; tout arrive pour un présent but ou un futur proche ou lointain. Joseph était jeté dans un trou pour gouverner l’Égypte, les USA ont atteint le paroxysme de leur puissance pour protéger la parole pour 225 ans et pour corrompre le monde, un tel est sauvé du cataclysme du 12 janvier 2010 pour avoir recu un coup de fil qui l’avait obligé à sortir de sa chambre afin de recevoir du signal, alors qu’un autre fait exactement le contraire…

Aucun homme ne sait où il trouvera la femme qui sera l’élue de son cœur. Pourquoi ? Pour être simplement déconnecté de l’internet divin dont le signal est si fort qu’il soit capable de mettre en réseau tous les citoyens (nes) d’un pays pour accomplir une prophétie divine, telles la bataille de Vertières, les manifestations sociopolitiques pour renverser un ordre… L’homme ou la femme sont des ordinateurs programmables et programmés. D’où, toute l’importance de ceci : Aimez – vous les uns les autres. L’amour est l’internet sacré dont le signal est le plus fort ; il est le lien saint, non contaminé d’homosexualité, qui relie un homme et une femme.

Que des bénéfices perdus quand ces derniers sont déconnectés du trône divin !

La religion est la principale responsable, et la science athée est aussi redevable de la perte eschatologique des esprits incarnés. Liés au satellite divin orbité qui assure la liaison avec le Créateur, ces derniers auraient été à même de lire leur destinée, donc de sortir des ténèbres spirituelles.

A suivre…

Evintz BRILLANT.

LE 12 AVRIL 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

You may have missed