octobre 18, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Mes Réflexions sur l’Avenir d’Haïti.

6 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par: Père Jean-Miguel Auguste

 

La nouvelle du kidnapping spectaculaire des prêtres et des religieuses catholiques, aujourd’hui, m’est parvenue sans surprise ce midi puisque, depuis ces deux dernières années, vivre ou aller en Haïti, c’est marcher avec son cercueil sous son bras. En effet, la vie de tous les citoyens et citoyennes est banalisée et vaut moins que celle des animaux domestiques dans les pays donneurs de leçons et dont la représentante a prétendu limer les problèmes du pays et la longue et grave crise politique en déclarant sans vergogne que le G9, l’union de gangs meurtriers armés jusqu’aux dents, était une bénédiction. Elle a même dit clairement que cette alliance diabolique ramènerait la tranquillité nécessaire pour la réalisation des élections tant désirées par elle et ceux qui l’ont mandatée. Quelle expertise, quelle perspicacité!

Un génocide, à petit feu, du peuple haitien s’opère quotidiennement et indifféremment au vu et au su de la communauté et des organisations internationales. Certains diront que j’exagère. Si c’est le cas, je le fais à peine. Depuis 2017, c’est littéralement un exodus ! Plus de 35,000 personnes sont devenues des déplacées fuyant la terreur des gangs armés. Entre 300 à 350 personnes ont été soit massacrées soit assassinées soit carbonisées soit mutilées. Donc, près de la moitié des 700 personnes exécutées, à date, par l’armée Birmane après le coup d’état contre le Gouvernement démocratiquement élu de Aung San Suu Kyi . Et naturellement, devant ce cas horrible de figure, la communauté internationale commence à parler de génocide.

D’où proviennent toutes ces armes et toutes ces munitions? La communauté internationale et le gouvernement parlent beaucoup des gangs armés, mais très peu pour ne pas dire très rarement des armes et des munitions et encore moins de leur provenance. Ne sont-elles pas les pièces les plus importantes du puzzle de tout génocide?

En attendant l’événement déclencheur de ce crime contre l’humanité annoncé, les chefs de gangs et leurs soldats terrorisent tout un peuple. Personne n’est épargné : meurtre du père Joseph Simoly (décembre 2017), mutilation du hougan Ti Frè (mai 2019), meurtre et torture d’Evelyne Sincère (octobre 2020), meurtre de Grégory Saint Hilaire (octobre 2020), meurtre de Me. Montferrier Dorval (Août 2020), meurtre du Docteur Enst Paddy (février 2021) et enfin meurtre de 4 policiers à Village de Dieu, désolé à Village du Diable (mars 2021). Il ne s’agit que d’une très petite liste de victimes de ce règne de terreur. Le nombre de kidnappés représente le quintuple des assassinats. Les prêtres Scheuts Ronald et Sylvain, les docteurs Jerry Bitar et David Hans Télémaque, les avocats Abdias Edumé et Mackenzy Roger, l’étudiant Desgraphe Grégory Sanon ont été séquestrés par des criminels assoiffés de sang et d’argent jouant à la roulette russe avec la vie de chaque personne enlevée, selon qu’elle sera libérée contre rançon ou tuée malgré la rançon. Les kidnappeurs ont fait un poisson d’avril monstrueux à la population avec un « live kidnapping » du pasteur Andalus Estimé, de Welmir Jean-Pierre et de Steven Jérôme du groupe Kreyol Gospel. Aujourd’hui, des prêtres et religieux catholiques continuent d’allonger la liste interminable de victimes… Et, selon les nobles habitudes de chez nous: PERSONNE NE DEMISSIONNE, ni le DG de la PNH, ni le Secrétaire d’état à la sécurité, ni le Ministre de l’Intérieur, ni le Ministre de la Justice, ni le Ministre de la Défense, ni le PM. Mais non, ils se rendront tous au travail demain matin tout joyeux comme si rien d’abominable n’était arrivé ce week-end dans le Pays! Ils préparent leur REFERENDUM. Plus rien ne m’étonne de l’irresponsabilité de nos pseudos dirigeants parce que d’un côté, selon la CONSTITUTION en vigueur, le gouvernement n’existe pas et, d’un autre côté, la communauté internationale pense que “HAITI N’EXISTE PAS”, comme disait Christophe Wargny dans son livre du même titre, laissons-la baigner dans l’anonymat de la solitude et de l’insécurité. Hélàs, quelle fatale et terrible vérité!

Des journées de manifestations massives ici et là, à l’initiative de certains groupes de professionnels en blouse ou en toge, bible à la main, en « petrochallengers » ou autres, quoique louable, ne suffiront jamais à endiguer cette insécurité meurtrière multiforme et gouvernementale en plus.
Les chaînes de prières, les chaînes de jeûnes, les chaînes de cérémonies, n’arrêteront ni les meurtres, ni les assassinats, ni la barbarie, ni les mutilations, ni les séquestrations, ni les rançons, ni l’appauvrissement sauvage de la population, ni la destruction de l’économie, ni l’insalubrité inimaginable du pays tout entier.

Les bergers du troupeau de Dieu doivent mettre fin au calvaire de cette nation s’ils ne veulent pas être dépecés comme le troupeau tout entier. Les corps organisés des différentes professions doivent se réunir pour envisager de faire entendre leurs voix localement et en dehors des frontières du pays pour ne pas subir le même sort.

Ce pays serait-il devenu la République des ZOMBIS? A quelle nouvelle abjection doivent nous soumettre le prétendu gouvernement, le G9 et leurs patrons avant que nous nous défendions en nous révoltant pour de bon? Allons nous permettre au  » chucky » du cauchemar haitien, Jovenel Moise, d’avoir le bilan qu’il désire et qui, selon lui, consisterait uniquement en deux choses: une nouvelle constitution et l’électricité 24 sur 24? La dernière a été et demeurera le  » BIG LIE  » de son mandat. Ainsi, la constitution sera le seul bilan positif de son mandat présidentiel si nous devenions assez lâches pour lui permettre de réaliser son objectif d’ailleurs télécommandé par la main invisible de l’international. Même s’il n’y avait pas eu toute cette insécurité et tous ces crimes et que cette constitution était la plus parfaite de la planète, nous devrions la rejeter à cause de ses velléités à faire du Président de la République un monarque, contrairement à celle de 1987.

La fuite, la résignation et la prière seulement ne sont plus des options. Sinon, pourquoi ne pas payer à l’avance nos kidnappeurs afin d’obtenir un laissez-passer, un sauf-conduit pour nous rendre dans différentes parties du pays ou, tout simplement, vaquer à nos occupations quotidiennes.

La France va-t-elle rester indifférente et passive au sort de ses ressortissants prêtre et religieuse kidnappés ce week-end? J’en doute fort. Le Quai d’Orsay soutenu par l’Union Européenne, ne s’apprête-t-il pas à intervenir dans les 48 heures sur le sol D’HAÏTI pour libérer leurs nationaux par une opération éclair et rapide de leurs commandos basés dans l’une de leurs possessions dans les Caraïbes? Le Gouvernement Haïtien de facto joue avec le feu et par son impuissance et complicité met en danger la vie des citoyens haïtiens et étrangers vivants sur son territoire. Ainsi, Haïti est devenue un Pays à éviter. Quelle calamité!

Nou menm, Pèp Aysyen, nou pa fout bouké pasé mizè nan men malvéyan san manman sa yo? Sak anpéché nou rantré nan yon DÉZOBEYSANS SIVIL TOTAL KAPITAL? Lè Bondyé Bon an, pasé. Si nou pa fè atansyon, si nou pa lévé kanpé, yap fout manjé nou, tonnè kraze’m youn aprè lòt, gren pa gren.

Le jeu force à couper. Sa pap pase menm jan fwa saa. Peuple haïtien passons de la parole aux actes et c’est maintenant ou jamais.

QUELLE INSTITUTION PRENDRA LE FLAMBEAU DU LEADERSHIP DONT A TANT BESOIN LE PAYS AUJOURD’HUI POUR LE SORTIR DE SON CALVAIRE? La Conférence Episcopale des Évêques haïtiens et Ia Société Civile? Identifions les vrais leaders capables de sauver la Nation en péril. Donnons-leur les consignes et mots d’ordre et marchons unis pour renverser cet état de chose et passer de l’insécurité à la paix, de l’impunité à la justice, de la corruption à la reddition des comptes, du péché à la conversion, de la revanche à la MISÉRICORDE.

L’heure a sonné! Sé nan prolongatyon nou yé tonton.

C’est maintenant ou jamais.

Par: Père Jean-Miguel Auguste

+50937470865
+13473378954
miguelnov19@gmail.com

LE 12 AVRIL 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…