octobre 19, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

ANSE-À-VEAU / 300 ANS Célébration des 300 ans d’Anse-à-Veau: la commission fait le point

4 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ville d’Anse-à-Veau, fondée en 1721, s’apprête à célébrer en fanfare ses 300 ans d’existence, le 26 juillet prochain, jour de la Sainte-Anne, patronne de cette ville martyre, délaissée, voire oubliée dans les politiques publiques. Pour rehausser l’éclat de cette grande célébration, une commission d’organisation des festivités a vu le jour en octobre dernier. Le président de cette commission, Yves Cassamajor, se réjouit déjà de cette opportunité qui est offerte de célébrer le 300e anniversaire de la ville.

le tout au pluriel magazine via une courtoisire du journal
Le Nouvelliste ht.

Vue Galerie (3)

 

 

« Pour la première fois dans l’histoire de la ville d’Anse-à-Veau, l’une des plus anciennes villes d’Haïti, on va commémorer ses trois cent ans de fondation. On n’a pas fêté ses 50 ans d’existence, ni son centenaire, encore moins son bicentenaire. Nous avons la chance de célébrer ses trois cents ans de fondation. Cette célébration, c’est la fête de tous les Ansavelais, c’est la fête du département des Nippes, c’est une fête mondiale », s’exulte le président de la commission, Yves Cassamajor, dans une interview accordée au journal Le Nouvelliste.

La commission d’organisation des festivités des 300 ans de cette ville située dans le département des Nippes d’Haïti se donne pour mission de planifier et d’exécuter toutes les manifestations liées à cette célébration. Mais, son objectif premier est de s’attaquer aux problèmes d’infrastructure auxquels fait face la région depuis des lustres. « Nous célébrons Anse-à-veau en posant, de manière sérieuse, les grands problèmes sur lesquels bute la ville. Pour la célébrer, nous posons un ensemble des conditions relatives aux infrastructures routières, énergétiques, sportives, eau, assainissement et autres.», met en garde le président, saluant, dans la foulée, les travaux d’infrastructures qui commencent à prendre corps.

Depuis sa formation, la commission travaille d’arrache-pied en vue d’accomplir sa mission. Elle entend faire de ce rêve une réalité. Selon Cassamajor, la commission, qui est enregistrée et reconnue par la mairie, a sa matricule fiscale. Elle est composée de 21 membres qui sont conscients de la tâche qui leur est confiée. « La commission est mandatée pour mener à bien les festivités. Au niveau de la commission, la première étape consistait à sensibiliser la population à la célébration. Il y a un comité central et d’autres comités spécifiques qui peuvent organiser dans leur section communale respective une fête, toujours dans l’esprit des 300 ans de la ville. La grande célébration qui réunira tout le monde se tiendra le 26 juillet prochain », promet le président.

Interrogé sur la question relative aux moyens financiers devant permettre l’organisation des festivités, le président dit compter sur l’apport financier de tout le monde, notamment l’État haïtien. « La comission est à la recherche d’autres moyens financiers. Elle fait appel aux fils d’Anse-à-Veau. Mais, on attend surtout la réponse de l’État haïtien. Les membres du gouvernement sont venus, ils promettent plein de choses, des travaux d’infrastructures sont déjà entamés. C’est un bon signe », a-t-il souligné.

La célébration du 300e anniversaire de la ville d’Anse-à-Veau se dessine. Une palette d’activités est prévue à cet effet. À en croire le président de la commission, le menu est chargé : Soirée de gala, événement sportif, expositions de livres, foire gastronomique, excursion, visites guidées et bien d’autres surprises. Une délégation du Vatican sera dans nos murs à l’occasion. La célébration s’annonce grandiose. Les originaires d’ici et de la diaspora, les visiteurs sont vivement attendus. Ils (re) decouvriront cette ville trois fois centenaire, sa végétation et ses attraits touristiques: l’église Sainte-Anne, le Saut-du-Baril, les ruines de l’ancienne résidence de Sudre Dartiguenave, la pierre tombale de Gérin et ses forts.

Notons que la commission d’organisation des festivités du 300e anniversaire de la ville d’Anse-a-veau se compose de 21 membres répondant aux noms de : Yves Cassamajor, Prisnel Presti, Jacky Jeudy, Rév. Père Louis, Morel Espérance Dera, Mackendy Pierre Jacques, Eddy Compas, Germithe Leblanc, Rony Cérisier, Guerson Lespérance, Immacula Pierre, Edève Edouard, Pierre Richard Louis, Kettlyne Joseph, Linda Lafrance, Senèque Manassé, Alta Abellard, Schoolcher Wibert, Wiler Augustin, Louis Auguste et James Lariotte.

Elien Pierre
Journaliste
le Nouvelliste ht

LE 17 AVRIL 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone
509 48438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…