septembre 24, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Patronale de Saint-Marc: Dg. Léon Charles; contraint d’abandonner la cérémonie eucharistique.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La foule de militants chauffés à blanc a contrarié le début de la cérémonie eucharistique à la paroisse de Saint-Marc, à l’occasion du 326ème anniversaire de la ville. La présence du directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, dans l’enceinte de l’église a été dénoncée par des protestataires.

Le directeur général de la PNH, Léon Charles a été déclaré persona non gratta pendant le Te deum organisé à l’occasion du 326ème anniversaire de la Cité Nissage Saget. À sa descente de son véhicule, il a été accueilli par un groupe de militants politiques lançant des propos hostiles contre sa présence dans la cérémonie. Le patron de la PNH s’est réfugié au presbytère avant d’être accueilli par l’évêque du diocèse des Gonaïves, Mgr Yves Marie Pean, rapporte une source locale.

Déterminés à boycotter la présence de Léon Charles dans l’enceinte de l’église, des militants se sont rapprochés devant l’autel pour s’adresser à l’assistance.

 »Nous dénonçons l’insécurité, le kidnapping qui s’installe dans le pays. Léon Charles n’est pas habilité à prendre part à la messe et nous lançons une mise en garde aux autorités policières locales de faire usage de gaz lacrymogène pour réprimer le mouvement, comme ça été à la paroisse Saint-Pierre à Petion-Ville »,
ont lancé des manifestants.

Suivant les conseils de l’évêque du diocèse des Gonaïves Mgr Yves Marie Pean, le DG de la PNH a renoncé à assister à la solennité. Léon Charles, contrairement au président de la Cour de Cassation, René Sylvestre, présent dans l’assistance, a du vider les lieux prématurément.

La ville de Saint-Marc célèbre, ce 25 avril, ses 326 années de fondation. Des festivités déroulées dans un contexte d’insécurité généralisée caractérisée par la terreur des bandits et le phénomène du kidnapping. Le directeur général ai de la PNH, Léon Charles, natif de Saint-Marc, a été chahuté par des militants avant d’abandonner l’eucharistie. Il est reproché pour son manque de leadership et son indifférence face au pourrissement du climat de l’insécurité.

Hervé Noël.

 

LE 26 AVRIL 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…