septembre 24, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Des avocats du barreau de Jacmel disent non au référendum du 27 Juin

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Plusieurs avocats du barreau de jacmel regroupant d’une structure dénomée Avocats Debouts pour le Respect de la Constitution se dit être prêt pour faire échec au projet de référendum de Jovenel Moise.

Cette structure lors d’une rencontre avec les journalistes le vendredi 21 mai 2021 parle de leur mission qui est de rester auprès de la population afin de faire respecter les droits de la population.
Selon Maître Sylvaince Coriolan, qui, dans sa mise en contexte, parle d’une mise en garde à Jovenel Moise qu’il qualifie de défacto et ses accolites qui veulent piétiner les droits du peuple haïtien.

Ils se disent des avant gardistes pour dire non à certaines dérives causées par le pouvoir en place particulièrement pour s’opposer à cette question de référendum prévu pour le 27 juin prochain.

… » Nou di pap gen referandòm nan depatman sidès la se yon mesaj klè nou voye bay tout moun ki konprann ka gen referandom »… déclare Maître Witny Succès, puisque le gouvernement actuel est un gouvernement qui n’a aucune légitimité pour prendre des décisions d’organiser le référendum.

Nous allons porter des plaintes contre les membres du bureau élétoral départemental et ceux des bureaux electoraux communaux qui n’ont aucune provisions légales et qualité pour agir au nom de la population.

 » Jovenel Moise pa prezidan legalman pou Ayiti « , fulmine maitre Lucien Pierre qui rappelle que la constitution actuelle ne donne aucun droit à Jovenel Moise pour organiser le référendum. « …li pa gen dwa sa », selon l’article 284-3 de la constitution, le référendum est formellement interdit selon Maître Pierre.

La mobilisation, la solidarité et la résistance sont les trois éléments importants qu’évoque Maître Andrénel Lubin que la population doit utiliser pour affronter les hors-la-loi.

Les Avocats Debouts pour le Respect de la Constitution lance aussi une mise en garde au commissaire du gouvernement de jacmel Maître Lionel Chérima qui parle d’arrestation de toute personne qui s’opposerait au référendum du 27 juin prochain.

« Kèlkeswa moun yo ta arete, si se pa ta yon enfraksyon li ta fè, se defann lap defann dwa l ak konstitisyon 1987 la, nou menm nou di nou pral pran yo. » Assure Maitre Andrénel Lubin.

Maître Gétène Poustin met en défit le commissaire du gouvernement de jacmel pour procéder à l’arrestation de quiconque qui s’opposerait au référendum du 27 juin.

Maitre Poustin comparant le premier article de la constitution 1987 et celui de la constitution de Jovenel Moise. Il souligne l’enlèvement deux de nos droits, qui sont, la liberté et l’indépendance d’Haïti, dans cette nouvelle constitution.
Selon l’homme de droit le président défacto nous supprime ses droits c’est dans le but de favoriser les étrangers à venir pour nous diriger.

Il demande à la population de rester vigilant à n’inporte quel signal donné de passer à l’attaque quelque soit l’heure, où l’annonce sera faite de la venue des promotteurs du référendum dans le département.

Fabrice ANTOINE
Le tout au pluriel magazine Jacmel
Tel : 3746 2558/ 4356 4400
email :antofaby03@gmail.com

LE 22 MAI 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…