Haïti-Décès: LE MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, PRADEL HENRIQUEZ, EST CONSTERNÉ PAR LA NOUVELLE DU DÉCÈS DE SON ANCIEN PROFESSEUR, MAXIME ROUMER. - Le Tout Au Pluriel Magazine
juin 13, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti-Décès: LE MINISTRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, PRADEL HENRIQUEZ, EST CONSTERNÉ PAR LA NOUVELLE DU DÉCÈS DE SON ANCIEN PROFESSEUR, MAXIME ROUMER.

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ces derniers temps, la mort est devenue monnaie courante…Toutefois, celle de l’ancien Sénateur de la Grande Anse, Maxime Roumer, est tombée comme un couperet.

Vers 19h30, ce jeudi 27 mai 2021, Maxime Roumer qui fut une bonne partie de sa vie, professeur d’histoire et de culture générales et qui a formé plusieurs générations de jeunes devenus adultes, avec le temps, a fait le grand saut vers l’éternité.

En effet, Maxime Roumer, à l’ère Covid19, est mort à l’âge de 71 ans, des suites de complications respiratoires.

La Nation haïtienne est affectée par cette disparition brusque.

Homme de conviction et un bon modèle, Maxime Roumer était profondément attaché à sa ville natale, Jérémie.

Neveu de l’éminent poète, Émile Roumer dont la poésie est sans doute universellement connue, étudiée et admirée, on retrouve Maxime Roumer lui-même, Sénateur de la République, à travers trois (3) mandats consécutifs, 1995, 2006 et 2009.

Alors qu’on était en droit d’attendre de Maxime Roumer qu’il brille au parlement, qu’il tempête, qu’il piaffe, qu’il palabre comme tant d’autres. Et surtout, qu’il parlemente. C’est plutôt un sénateur modeste et taciturne qui a été trop souvent servi à notre nation, malgré parfois, les grands débats de son temps.

Ainsi, Maxime Roumer, au Sénat de la République, on ne sait par quelle sagesse ou par quelle maturité, comprit alors qu’il fallait plutôt intervenir rarement. Parler peu. Mais surtout, observer. Jusqu’à la fin de son mandat, Maxime Roumer observa…

Puis, en marge de toute la cacophonie urbaine, métropolitaine, Maxime Roumer se décide à entrer dans sa coquille et se consacre par la suite, soit durant les dix (10) dernières années, presqu’entièrement à la formation supérieure.

Maxime Roumer était économiste de formation, il dirigeait l’Université nouvelle Grand’Anse (Unoga), spécialisée dans les métiers de l’agriculture. C’était sa passion, la jeunesse et sa passion, la formation.

La Grande-Anse en particulier sera reconnaissante à Maxime Roumer, grand lecteur de Platon, d’avoir été ouvert et libre, d’avoir été un sage, un homme instruit, cultivé, un homme rare, et qui a servi son pays en priorisant toujours le bien collectif, le bien-être de la cité, au détriment de ses intérêts mesquins.

Le Ministre la Culture et de la Communication qui se souvient encore, tant de l’arrivée en Haiti dans les années 80, de Maxime Roumer après les études de celui-ci à la Sorbonne Nouvelle, en France, que des brillants exposés de cet ancien maître à l’école nationale des arts (ENARTS) , vers les années 86, salue avec révérence le départ de Maxime Roumer.

C’est dans la foulée des événements post 1986, justement , que Maxime Roumer juge nécessaire de s’engager dans une carrière politique pour contribuer à changer son pays. Et voilà qu’il meurt aujourd’hui, mai 2021, sans y arriver.

Maxime Roumer était un homme de culture qui avait une totale maîtrise à la fois de l’histoire ancienne et de l’histoire contemporaine. Avec Maxime Roumer, on est initié aux premières notions d’économie. Mais on découvre aussi Karl Marx. Un peu comme avec Michel Philippe Lerebours, on entrait royalement dans l’univers de Rimbaud.

Pas connu comme un grand peintre, Maxime Roumer a bel et bien pratiqué la peinture.

Quand il m’appelait ministre, moi, je l’appelais maitre. Maitre Roumer.

Entre précisément 1987 et nos jours, on a donc gardé le contact, l’amitié, durant plus de 30 ans, tandis que notre toute dernière communication remonte au 23 mars 2021 écoulé…

En ce moment pénible, le Ministre et le Ministère de la Culture et de la Communication présentent leurs sympathies aux proches du professeur et de l’ancien sénateur Roumer, à sa famille, aux Jérémiennes et aux Jérémiens, ainsi qu’ à toute la communauté universitaire et intellectuelle nationale et grande anselaise en particulier.

Bon voyage maitre Roumer !

Pradel Henriquez; Ministre.

LE 28 MAI 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…