septembre 22, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

De JOVNEL MOISE Mes Réflexions sur l’Avenir D’HAÏTI. 30 mai 2021.

6 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par:

Père Jean-Miguel Auguste

L’Ancien Président Président provisoire Jocelerme Privert a diagnostiqué correctement la forfaiture qu’essaie de commettre le Président de facto Jovenel Moïse avec son projet de REFERENDUM INCONSTITUTIONNEL, dans des commentaires parus dans l’édition du Nouvelliste du 28 mai écoulé. Mais si le message est correct, bien charpenté et articulé, il nous vient malheureusement d’un très mauvais messager. En effet, si l’ex-Président provisoire avait eu le mâle courage d’appliquer les recommandations de la Commission, que lui-même avait formée pour évaluer les présidentielles de 2015, M. Jovenel Moïse n’aurait jamais été déclaré frauduleusement vainqueur de l’élection présidentielle en 2016 puisqu’il en aurait été exclu, comme se fut le cas injustement de Jude Célestin en 2011 par une Commission de l’OEA, par les lâches et serviles membres du CEP d’alors et du Gouvernement de l’époque. Nous payons encore la lâcheté des uns, et le manque de personnalité et de vision des autres.

M. Privert, en cédant aux pressions du Core Group et d’une partie de la bourgeoisie, avait choisi alors de ne pas expulser le candidat fraudeur du PHTK des présidentielles de 2016, tout en négociant son propre maintien au Palais National jusqu’au 7 février 2017. Ainsi, il avait trahi la confiance du peuple haïtien et ne saurait aujourd’hui ergoter sur son bonheur qu’il avait bafoué en 2016. Il est, aujourd’hui, tout autant que nos vilains dirigeants actuels, responsable et coupable de nos malheurs.

Le peuple haïtien et la jeunesse n’ont rien oublié de tout cela. Qu’il ne vienne pas se positionner en potentiel candidat pour combler la prochaine vacance présidentielle.

Le Pays a besoin aujourd’hui de ses vrais et authentiques fils et filles qui ont du caractère, mais non pas de dénaturés et d’opportunistes, d’apatrides et de sans conscience qui ne répondent et n’obéissent qu’aux blancs, leurs maitres. M. Privert n’est pas un homme du peuple ni de la CLASSE, ni un homme courageux. Il répète toujours, et à qui veut l’entendre, qu’il ne veut plus retourner en prison. C’est un traumatisé et un serviteur fidèle de l’oligarchie haïtienne. S’il veut revenir au pouvoir, qu’il se présente aux prochaines présidentielles. D’ailleurs, il dispose de grands moyens financiers pour le faire et de patrons très riches pour le seconder. Mais gagnera-t-il même les Nippes son département d’origine? J’en doute. Peyi a pa bezwen moun sa yo menm ankô. Qu’ils jouissent de leur rente et laissent émerger sur la scène politique d’autres femmes et d’autres hommes plus intègres et plus nationalistes.

Le renouvellement de la classe politique s’avère plus que nécessaire. Le temps des dinosaures est bien révolu. Et aucun recyclage ne sera permis. Il n’y a pas de deuxième ou de troisième voie dans la résolution immédiate de la crise polico-économique haïtienne. Il n’y a qu’une seule voie: CELLE DE LA REDDITION DES COMPTES. Elle passe nécessairement par la RUPTURE avec le vol, la corruption, l’impunité, l’instabilité politique constante, la violation permanente de la Constitution, les réflexes autoritaires, l’archaïsme, l’absence de sanctions pour l’incompétence, le manque d’intégrité et l’absence du sens des intérêts nationaux et collectifs, la mauvaise gouvernance et les coups bas, et enfin le refus du procès des voleurs et des dilapidateurs de l’argent du Petro-Caribe.

Nous ne devons plus répéter les mêmes erreurs du passé. La Politique de doublure est à rejeter. Le Pays a besoin de dirigeants à personnalité forte et décisive et qui négocient plus la SOUVERAINETÉ NATIONALE.

Aujourd’hui, je ne soutiens et ne conseille aucune négociation avec le pouvoir en décrépitude de Jovenel Moïse. Laissez-le diriger et assumer seul son entêtement et son échec. Le ver est dans la mangue… Nous n’avons qu’à être patients comme les femmes haïtiennes, spécialement nos mamans que nous ne cesserons jamais d’honorer et d’aimer même au-delà de la tombe, en ce jour de la Fête des Mères Haïtiennes.

Bonne Fête à toutes les mamans, malgré les grands moments d’angoisse et d’inquiétude vécus cette année. Je crois que vous finirez par connaître des jours nouveaux de paix et de bonheur dans la Nouvelle Haïti que, vous et le peuple haïtien, vos enfants, vous désirez tant.

En ces jours-là, vous n’aurez plus à pleurer vos enfants kidnappés et violentés par des sanmanman; à transporter vos produits dans des conditions abominables sur des camions pour les vendre et étaler, à même le sol, dans des marchés sales et mal entretenus; à vous inquiéter de l’éducation que reçoivent vos enfants dans nos écoles et facultés ou des soins de santé quand ils seront malades.

En ces jours-là, vos enfants et vos petits enfants, auront le bonheur de vivre pleinement et sereinement leur jeunesse et de ne pas avoir à assumer des rôles d’adultes et de parents trop tôt.

En ces jours-là, vos enfants adultes, ne resteront et n’habiteront plus chez vous jusqu’à l’âge de 25, 35 et 40 ans. Ils auront du travail et seront indépendants et installés dans leur propre foyer.

En ces jours-là, mamans, vous pourrez facilement, tranquillement et paisiblement partir à la retraite et en vacances dans les Pays et endroits de vos rêves et fréquenter les restaurants sélects, les salles de cinéma et de theâtre et les hotels 5 étoiles de vos choix.

En ces jours-là, vous pourrez, mamans, vieillir joyeusement et sans ride, jouer, sourire et rire avec vos petits enfants ou vous promener avec vos pets dans les parcs naturels de nos villes et de nos bourgs.

En ces jours-là, pour la FÊTE DES MAMANS, vous aurez le loisir d’assister à des Concerts, à recevoir de vos hommes (maris et enfants) des fleurs, des friandises, du parfum, des gifts cards et des billets de réservation pour des weekends à la plage ou ailleurs.

Le jour viendra où la FÊTE DES MÈRES HAÏTIENNES ne sera plus célébrée dans la misère par des gestes de solidarité et de charité, dans l’insécurité et dans la peur. Le jour viendra où Haïti sera toute autre qu’elle n’est aujourd’hui. Elle sera prospère et moderne, reconstruite et belle, propre, verte et développée, sécurisée et accueillante. Alors nos mamans seront toutes des Arcs-en-Ciel dans nos nuages, toutes étincelantes de Lumière et de Beauté.

Bonne Fête des Mères à toutes nos Arcs-en-Ciel de mamans et de grands-mamans haïtiennes. Vous êtes les meilleures au monde et les visages, par excellence, de la tendresse dispensée auprès de nous.

Il n’y a rien de plus beau, de plus réconfortant et de plus rassurant pour un enfant, que d’être serré dans les bras de sa maman. Pour tant d’amour recu de toi manm, je t’aime. Je t’aime. Je t’aime et surtout, souviens-toi que JE NE T’AI JAMAIS EMBARRASSÉE. C’était ma plus belle façon de t’aimer, de t’honorer et de te rendre heureuse. Dans mes rêves, quand je te vois, tu me souris toujours. Je comprends ton BONHEUR là-haut, mais tu me manques quand même et tellement…que j’en meure.

Que nos mamans vivent longtemps en bonne santé et heureuses parmi nous et qu’elles aient la joie de voir leurs enfants devenir de bons et honorables citoyens. Elles ne réclament rien de plus.

Par:

Père Jean-Miguel Auguste

+50937470865
+13473378954
miguelnov19@gmail.com

VLE 3 JUIN 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…