octobre 16, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

HAÏTI POLITIQUE OPINION, SOCIÉTÉ : CE QUE JE PENSE LE CYNISME POLITICIEN HAITIEN

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Par Pierre Robert Auguste

Le cynisme est la maladie infantile chronique des politiciens haitiens. Voilà ce que j’ai répondu à une jeune universitaire indignée d’entendre sur les ondes une énième proposition de sortie de crise, commanditée par Reginald Boulos,promue par Jerry Tardieu et Steven Benoit, contresignée par des opposants de Jovenel Moise,partisans,le 7 février, du choix du juge le plus ancien de la Cour de Cassation,Me Joseph Mécène Jean Louis comme Président de la Transition de Rupture. Rupture qui n’aura pas.

Homme d’Etat,attaché au principe dominant de l’éthique dans la politique, coordonateur des activités de Me Joseph Mécène Jean Louis, j’ai pour devoir de clamer haut et fort que le Président désigné n’entend jamais représenter un obstacle contre toute solution nationale de la crise sauvegardant l’intérêt général et supérieur de l’Etat.

Dès le 8 février il avait recommandé l’unité comme le « seul et unique salut » de l’opposition et de la société civile.
Diviser et se méfier se conjuguaient avec une hypocrisie effarante entre les pairs. Placarder son ego comme un médaillon dans un texte devint un exercice cérébral compétitif même fumeux.
Chacun invoque un alibi d’un blanc fantôme qui ne veut pas la formule de l’autre mais s’en accomederait de la sienne. Or, le blanc, appelé à en découdre, l’américain, ne viendra pas pour le plaisir de personne mais pour mettre à leur place élites et masses hors d’un danger limitrophe à ses intérêts géopolitiques. Il fera une autre intervention militaire,attend encore plus de cadavres, plus de maisons incendiées.
La médiation sollicitée de l’OEAcontreproductive à bien des égards, malpréparée n’aboutira pas. Le Conseil de sécurité se saisira du dossier. L’américain n’aura pas les coudées franches sans négociations avec la Chine,la Russie et la France.
En toute logique, on devra tenir compte de trois ordres de propositions de sortie de crise. La première avec le Président désigné Me Joseph Mécène Jean Louis. Le peuple s’y était rallié. La seconde de la Force louverturienne réformiste signée de 70 organisations et personnalités politiques portant un accord avec Jovenel Moise.

La troisième celle du 5 juin voulant un exécutif sans Président. Que choisir?
Dans les crises profondes,les institutions doivent avoir la préséance pour prévenir la perversion des personnalités. En ce sens, le symbolisme moral vaut mieux. Ça fait plus de 60 ans que la Cour de Cassation sert de rempart contre les impérities individuelles,néfastes, dangereuses

PRA

LE 8 JUIN 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…