HAÏTI|SOCIÉTÉS Cri d’alarme de la Fondation « Zanmi Timoun » par rapport aux conditions sanitaires des écoles publiques face à la nouvelle vague de la Covid-19 après des années marquées par des catastrophes naturelles et des épidémies, la situation sanitaire du pays se détériore de plus en plus avec l’introduction de la Covid-19 dans le pays. - Le Tout Au Pluriel Magazine
août 4, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

HAÏTI|SOCIÉTÉS Cri d’alarme de la Fondation « Zanmi Timoun » par rapport aux conditions sanitaires des écoles publiques face à la nouvelle vague de la Covid-19 après des années marquées par des catastrophes naturelles et des épidémies, la situation sanitaire du pays se détériore de plus en plus avec l’introduction de la Covid-19 dans le pays.

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une situation qui ne s’améliore pas, vu les faiblesses du système national de santé et la grande vulnérabilité socio-économique de la population haïtienne. La recrudescence de la Covid-19 avec les deux nouvelles variantes pousse la Fondation « Zanmi Timoun » à craindre le pire si de nouvelles dispositions ne sont pas prises en vue de protéger la population.

La Fondation « Zanmi Timoun » constate en plus des problèmes logistiques, les établissements scolaires publics font face à de sérieux problèmes sanitaires. les immondices jonchent les cours des écoles, les blocs sanitaires sont défectueux, ce qui a des effets néfastes sur la santé des élèves et des enseignants. sur les cours, dans les salles de classes ou même dans les rues. s’ajoute à tout cela, les écoliers ne portent pas de masques et la distanciation physique n’est pas respectée.
Dans plusieurs établissements scolaires publics de la capitale, c’est l’absence totale de points de lavage des mains, qui est l’un des gestes barrières à suivre pour endiguer la propagation de la Covid-19. de plus, les élèves sont entassés comme des sardines, de 50 à 80 dans une salle de classe contrairement aux normes éducatives internationalement reconnus. et, aucun programme de sensibilisation n’a été mis en place pour les conscientiser. par ailleurs, la Fondation « Zanmi Timoun » pense que le processus de conscientisation et de sensibilisation sur la question d’hygiène doit commencer dès l’enfance car, l’enfance est la meilleure étape pour inculquer des comportements saints dans une société. de ce fait, la fondation « Zanmi Timoun » croit que la sensibilisation devrait-être commencer dans les établissements scolaires. Il est bon de rappeler que la situation sanitaire des établissements scolaires est aussi un facteur important à la qualité de l’éducation.
La condition sanitaire des établissements scolaires publics représente une véritable menace à la santé des écoliers et aussi du personnel et des responsables de ces institutions. le fait que l’insalubrité est un problème environnemental et a des effets négatifs sur la santé des écoliers, elle constitue une violation des droits fondamentaux de l’homme au regard de la constitution haïtienne de 1987 amendée, de la convention internationale relative aux droits de l’enfant et de la déclaration universelle des droits de l’homme.
La fondation « Zanmi Timoun » appelle les autorités du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) à assumer leurs responsabilités en vue de la protection des enfants dans le système scolaire. En outre, la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA) doit jouer son rôle dans la mise en place de points d’eau dans les établissements scolaires pour une meilleure hygiène publique dans les établissements scolaires.

Joseph Richard FORTUNÉ;
Responsable de Communication.

LE 13 JUIN 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…