octobre 18, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

HAÏTI ASSASINAT: Le président (haïtien)de la republique Jovenel Moïse tué par un commando

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE VIA UNE COURTOISIE DU JOURNAL PARIS MATCH.

Jovenel MoiseLe président haïtien Jovenel Moïse à Paris, en décembre 2017.
Ludovic Marin / Pool / Reuters
Le Premier ministre haïtien Claude Joseph a annoncé l’assassinat du président Jovenel Moïse, en pleine nuit dans sa résidence privée.

Assassinat au sommet de l’Etat. Mercredi, le Premier ministre haïtien sortant Claude Joseph a annoncé qu’un commando armé avait attaqué la résidence privée du président, tuant Jovenel Moïse et blessant son épouse. «Vers une heure du matin, dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 juillet 2021, un groupe d’individus non identifiés, dont certains parlaient en espagnol, ont attaqué la résidence privée du Président de la République et ainsi blessé mortellement le Chef de l’Etat. Blessée par balle, la Première Dame prend les soins que nécessite son cas», a-t-il déclaré dans un communiqué dans lequel il «condamne cet acte odieux». «La situation sécuritaire du pays est sous le contrôle de la Police Nationale d’Haïti et des Forces Armées d’Haïti. Toutes les mesures sont prises afin de garantir la continuité de l’Etat et protéger la Nation. La démocratie et la République vaincront», a-t-il rassuré.

Cette annonce survient deux jours après la nomination d’un nouveau Premier ministre, le médecin Ariel Henry, moins de trois mois après l’arrivée au pouvoir de Claude Joseph. Ariel Henry a déjà été ministre de l’Intérieur et des Affaires sociales et du Travail, en 2015 et 2016, et fait partie de la cellule de lutte contre le Covid-19 dans le pays. Jovenel Moïse lui avait confié les objectifs de «former un gouvernement d’ouverture», de «résoudre le problème criant de l’insécurité» et de travailler pour «la réalisation des élections générales et du référendum» constitutionnel, prévu le 27 juin dernier.

Un référendum constitutionnel disputé
Entre l’insécurité grimpante en Haïti et l’absence d’organisation d’élections ces dernières années, le pouvoir de Jovenel Moïse était sévèrement discuté, notamment car il gouvernait par décrets depuis janvier 2020.

Le référendum constitutionnel, reporté deux fois, vise à renforcer l’exécutif : un des avant-projets présentés par Jovenel Moïse prévoyait la suppression du Sénat et la possibilité d’effectuer deux mandats présidentiels consécutifs. Seulement, ce projet est critiqué par l’opposition et une partie du camp présidentiel car estimé anticonstitutionnel : le texte actuellement en vigueur, rédigé en 1987, déclare que «toute consultation populaire tenant à modifier la Constitution par voie de référendum est formellement interdite».

LE 7 JUILLET 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…