septembre 24, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Actualités JO 2021 : Haïti encore parmi les mieux habillés

4 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vendredi 23 juillet, le monde entier avait les yeux rivés sur le stade olympique de Tokyo, théâtre de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, reportés d’un an en raison de la crise sanitaire (Covid-19). À cette occasion, toutes les délégations représentées aux Jeux ont défilé dans le stade olympique de Tokyo. Certains pays ont fait dans la sobriété alors que d’autres se sont démarqués par leurs tenues pour le meilleur comme pour le pire. Une fois encore, la délégation haïtienne, avec ses costumes traditionnels, conçus par Maelle David, a retenu l’attention. Pour le meilleur.

le tout au pluriel magazine via une courtoisie du journal
lenouvelliste.com

Pour la dix-septième fois de son histoire, Haïti participe aux Jeux olympiques d’été qui se tiennent à Tokyo du 23 juillet au 8 août. La petite délégation haïtienne, forte d’une vingtaine de personnes, dont six athlètes de cinq disciplines, habillée par Maelle David, a fait la part belle à notre culture pendant son temps d’antenne lors de la cérémonie d’ouverture du plus grand événement sportif planétaire.

« Il est évident que j’ai un faible pour les pays qui jouent avec les designs traditionnels plutôt que de simplement enfiler un pantalon chino et un blazer, mais dites-moi que les robes karabela d’Haïti ne sont pas absolument époustouflantes », peut-on lire dans l’article de Outsports qui place Haïti en deuxième position de son classement des meilleurs costumes de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, tout juste après Tuvalu.

En 2016, un article de Yahoo, avait désigné la délégation haïtienne comme étant la troisième mieux habillée et les photos de la délégation avaient été partagées à profusion sur les réseaux sociaux. Après le succès remporté par ces réalisations, on comprend bien que les responsables du Comité olympique haïtien n’aient pas voulu, comme on dit, changer une équipe qui gagne. Ils ont fait appel à Maelle David, la même créatrice de mode, pour les Jeux olympiques de Tokyo. Pour cause, quand il s’agit de costumes traditionnels, Maelle David, qui travaille d’arrache-pied pour laisser à la postérité une documentation quasi exhaustive sur la garde-robe des esprits du vodou, se passe justement de présentation.

Tout comme en 2016, les tenues portées par la délégation haïtienne ont donc été réalisées par Maelle David. En dépit de son expertise, la créatrice a fait savoir que son travail n’a pas été des plus aisés. « Ces costumes furent les plus difficiles à confectionner», confie-t-elle à Ticket lors d’un entretien téléphonique. « J’ai eu beaucoup de mal à trouver le matériel nécessaire. Certains endroits étaient fermés et aller à l’atelier n’était pas chose facile », rapporte-t-elle, faisant référence à la situation sociopolitique du pays au moment de la préparation de l’équipe devant faire le déplacement pour Tokyo.

La designer s’est toutefois « arrangée » pour délivrer un produit de qualité. Pour les dames, elle a proposé du karabela, allié à des morceaux de tissus comme du temps où, pour se constituer des vêtements, « les esclaves utilisaient les chutes de tissu de leurs maitres », explique-t-elle. Pour ce qui est des hommes, ils ont eu droit au costume de Kouzen avec quelques variations. « J’ai réalisé le costume des paysans (kouzen traditionnel), mélangé avec le costume des congos, une autre forme de Kouzen », précise Maelle David.

« Un beau costume. Un travail fait avec amour. Ma façon de témoigner mon amour au pays… » Réaliser ces tenues qui nous font bonne presse en terre étrangère en ces moments difficiles représente tout ça pour celle qui a conçu « Et si nos Dieux… ». L’objectif était de proposer quelque chose de beau, de coloré, de vivant… « Nous sommes tellement tristes ces derniers temps. J’ai joué avec les couleurs pour envoyer un message d’amour et d’espoir », explique-t-elle. Pour ce qui est des sentiments qui l’animent suite aux félicitations récoltés par ses réalisations, « Ça fait plaisir », nous dit-elle simplement avant de poursuivre : « Ma joie est si intense que je ne peux pas l’exprimer. »

LE 27 JUILLET 2021

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harryespoirmichel@gmail.com telephone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…