octobre 28, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

LETTRE OUVERTE À TOUS LES INITIÉS (ES) D’AYÏTI

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frères et Sœurs de tous les Orients D’Ayïti,

C’est avec stupéfaction de constater les dégâts causés dans ce pays alors que nous qui, soit disant détenir la lumière, restons les bras croisés. Nous, qui avons été sous les bandeaux pour recevoir la lumière. Nous, qui, d’une manière ou d’une autre, avions subi la vibration des quatre (4) éléments et qui avions prêté serment de garder inviolablement les secrets, d’aimer tous les hommes et de servir le pays même au péril de notre vie. Ce message s’adresse à nous afin que nous soyons conscient de ce qu’il en est aujourd’hui et de choisir le destin de notre pays.

En effet, indépendamment des considérations humanistes qui conduisent l’action de tout homme libre, probe et de bonnes mœurs, nous portons une responsabilité incontestable dans ce pays. Entre cosmopolitisme et patriotisme, l’idée de fraternité universelle doit primer et par
conséquent, le projet de reconstruction d’une nation où tous les hommes et les femmes pourraient vivre dans la paix et l’harmonie.

L’Ordre Maçonnique est donc, par son caractère cosmopolite, à la recherche de la fraternité vraie et universelle, oppose aux guerres et aux conflits politiques.
Laissez-moi vous rappeler mes Frères et Sœurs que, selon la constitution de l’Ordre rédigée en 1723 par le Pasteur James ANDERSON : « l’initié Franc Maçon devrait être un homme libre, de bonne mœurs, respectueux des lois de son pays et tolérant à l’égard des idées et les croyances de ses semblables ». Il devait ainsi s’engager afin de favoriser la paix et la
réconciliation entre les hommes, en se présentant en même temps comme un patriote et un citoyen exemplaire.

Dans la vie profane, nous vivons en paix sans y penser. Comme on oublie la maladie quand on est bien portant, et c’est très bien ainsi. Mais comme la santé nous rappelle lors de douleurs ou de maux divers et variés, la paix prend toute sa valeur lorsque la guerre surgit.

On dit tantôt que : « la vraie paix, c’est quand il y a la guerre ailleurs ». Mais cette paix collective ne doit pas être retenue comme seule contraire de la guerre, du conflit
et de la haine. C’est non seulement un désir de tranquillité de l’être, du bien vivre avec les autres mais également et avant tout avec soi-même. Car, comment être en paix avec son frère ou sa sœur, son voisin, son prochain, si nous ne sommes pas en paix avec nous-mêmes ?

En cela, travailler sa pierre brute, la dégrossir, la tailler, la polir, non pas pour qu’elle soit la plus belle, loin de là, mais tout simplement pour être en accord avec nos actes et que cette pierre s’ajuste le mieux possible aux grands édifices de cette nation que nous tentons de reconstruire.

Un Grand Homme a eu à dire qu’il est temps pour Ayïti d’entrer dans la civilisation de l’Holos
(retour aux valeurs traditionnelles et ancestrales) afin de se ressourcer (trouver ses sources) dans ses richesses les plus profondes.

L’avenir d’Ayïti appartient aux leaders qui sauront
rassembler toutes les forces spirituelles du pays et de les canaliser vers le développement
socioéconomique, politique et culturel de cette nation.

« Demandez-vous si vous êtes en paix avec vous-même, car être serein, c’est pouvoir accéder à la sagesse ». Aimer soi-même, c’est pouvoir aimer les autres en sachant que Paix et Amour représentent le chemin d’initiation de tout Franc Maçon.

Que la Paix règne sur Ayïti, que l’Amour règne parmi nous, que la Joie soit dans nos
cœurs.

Initiés (es) de tous les Orients, unissons-nous !!!

Michel PIERRE
VÉNÉRABLE MAÎTRE
GRAND SECRÉTAIRE DE LA GRANDE LOGE D’AYÏTI DES RITES UNIS
Tél: +33 7 67 58 57 10