octobre 20, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haïti condamne les propos « racistes » de Donald Trump à l’égard des migrants L’ancien président américain estime que l’arrivée de migrants haïtiens met en danger la population aux Etats-Unis en raison du sida.

2 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

franceinfo avec AFP
France Télévisions

le 09/10/2021 

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE VIA FRANCEINFO
.
Article rédigé par
franceinfo avec AFP
France Télévisions
le 09/10/2021

Donald Trump, le 25 septembre 2021, à Perry, en Géorgie (Etats-Unis). (SEAN RAYFORD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Donald Trump, le 25 septembre 2021, à Perry, en Géorgie (Etats-Unis).

(SEAN RAYFORD /
GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Haïti a dénoncé, samedi 9 octobre, les propos « racistes » de Donald Trump. L’ancien président américain a assuré que l’entrée de migrants de ce pays aux Etats-Unis mettait les Américains en danger face à la pandémie de sida. « Haïti a un énorme problème avec le sida. Beaucoup de ces personnes ont probablement le sida et elles entrent dans notre pays et nous ne faisons rien, a déclaré l’ancien président américain sur Fox News. C’est comme un vœu de mort pour notre pays. »

Selon les données de la Banque mondiale, la prévalence du VIH dans le pays des Caraïbes est pourtant en diminution constante depuis ces quinze dernières années et est estimée aujourd’hui à 1,9% de la population âgée de 15 à 49 ans.

« Semer la haine et la discorde contre les migrants »
L’ambassade d’Haïti à Washington a condamné les déclarations « racistes et sans fondement concernant les migrants haïtiens, en particulier, et la population haïtienne en général, de monsieur Donald J. Trump ». « Ces vils propos ne viseraient qu’à semer la haine et la discorde contre les migrants », a dénoncé l’ambassade dans un communiqué.

L’arrivée, mi-septembre, de plus de 30 000 migrants dont une majorité d’Haïtiens, sous un pont à la frontière entre le Mexique et le Texas, a placé l’administration Biden sous le feu des critiques de la part des républicains. Ils accusent le président d’avoir causé un « appel d’air » en assouplissant les politiques migratoires de son prédécesseur, Donald Trump.

LE 9 OCTOBRE 2022

LA RÉDACTION DE LTP !!!
harrymichel122@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire