octobre 20, 2021

Le Tout Au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

SPIRITUALITÉ: Pour mieux saisir et comprendre !Vivre le désert !

3 min read
Partagez cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce thème évoquerait de nombreuses définitions s’il vous était demandé de l’expliquer, mais de tels exercices ne hantent justement pas une nation ou toute âme qui vivent leur désert. Et c’est cette approche différente, non intellectuelle, qui nous interpelle ce soir pour produire cette réflexion sensée.

Toute âme savante qui soit intéressée à comprendre ce thème selon la sagesse humaine, prends son dictionnaire. Mais nous, nous en potassons la dimension non matérielle, à savoir celle dite plutôt spirituelle.

C’est quoi, le désert dans l’existence d’une nation ou dans la vie d’un ange incarné homme ou femme sur terre ?

Pour bien saisir et comprendre ce qu’est un désert, tel nous voudrions que toute âme consciente le considère dorénavant, il faut faire appel à un second concept qui forme avec le binaire de la vie : Désert – Canaan / Canaan – Désert.

La vie est à vivre, de manière consciente, non de manière animale ; or la conscience est un ratio réalité / vérité. En tout cas, ce n’est pas le point du texte. Dans la vie, il y a ces deux périodes, l’une assimilée à un désert puisque l’âme ou la nation sont nécessiteuses, alors que l’autre, à un Canaan, car c’est l’opulence au point de jeter du diamant dans la poubelle. Mais, ce qui fait la fatuité de l’une ou de l’autre, ni l’une ni l’autre ne peuvent justifier une âme ou une nation devant le trône de Papa YAH ; c’est plutôt la conscience dans l’une ou dans l’autre qui puisse témoigner la maturité d’une âme ou des citoyen(ne)s d’un pays.

Lorsqu’une âme est mature, elle comprend son désert et n’augmente ni ses flammes en prenant des initiatives inutiles ni ses besoins de toutes sortes. Autrement dit, elle est consciente de son désert, cette obligatoire étape transitoire vers le Cananan, et le vit tout en évitant d’augmenter sa cruauté.

Haïti vit son désert, le peuple haïtien confronte aux difficultés de son désert, mais ses effets néfastes auraient été moins considérables s’il en avait été conscient. Quand on vit son désert, on exige pas du champagne, sachant qu’on se peine même pour avoir de l’eau ; on ne demande non plus une chambre climarisée lorsqu’il n’a point d’arbres pour même éviter le cuisant soleil désertique.

Soiyez conscients, Haïtiens !

Heureuse toute âme consciente haïtienne qui survivra son désert pour l’avoir bien saisie et comprise !

Komisyon sou komisyon, kaka rat dèbwat, Ayiti ap plonje jisko jou J. N’ap tann lòd pou nou kite l’, kò gwoup pa ka fè anyen pou sa. Aprè nou fi n viv dezè nou, yo pral viv pa yo. Lè sa y’ap konprann viv dezè avan kanaan, se te yon benediksyon.

Evintz BRILLANT

LE 11 OCTOBRE 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harrymichel122@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire