Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

Haiti politique: Jean- Charles Moïse invite le PM Ariel Henry à combattre l’insécurité afin de favoriser l’organisation des élections

3 min read
Spread the love

Après un temps de silence, l’ancien sénateur Jean- Charles Moïse a commenté l’actualité politique sur les ondes de Magik9 ce jeudi 14 octobre. L’ancien parlementaire ne s’est pas montré acide envers le pouvoir en place. Toutefois, M. Moïse a invité le Premier ministre Ariel Henry à agir pour résoudre le problème de l’insécurité qui sévit dans le pays. Selon lui, il devra démissionner s’il ne parvient pas à rétablir la paix dans le pays, mettre sur pied un Conseil électoral provisoire, organiser les élections et voler au secours des victimes du tremblement de terre du 14 août dans le grand Sud du pays.

le tout au pluriel magazine via
lenouvelliste.com

Le leader de la plateforme Pitit Desalin a fait une analyse structurelle des causes ayant conduit le pays à cette crise multidimensionnelle. Selon Jean-Charles Moïse elle est due, entre autres, à l’ingérence de l’international, l’exclusion sociale, l’analphabétisation, la mauvaise gouvernance. Pour tenter de trouver un dénouement à la crise politique, M. Moïse a dit plaider pour un accord global jugeant que les accords signés jusqu’ici ne visent qu’à satisfaire des intérêts personnels au détriment de l’intérêt de la nation haïtienne « Si les accords ne se fusionnent, Jean-Charles Moïse ne signera aucun accord. Ces accords ne défendent pas l’intérêt du pays. Ils ne visent pas à combattre l’insécurité, à faire progresser le pays. Ces accords ont pour base des avantages personnels », a-t-il fulminé.

Au Premier ministre Ariel Henry qui est aux commandes, l’ancien sénateur lui demande de prendre des dispositions pour rétablir la sécurité dans le pays, mettre en place un nouveau Conseil électoral provisoire qui inspire confiance, organiser des élections, secourir les sinistrés du tremblement de terre du 14 août 2021 dans le grand Sud du pays. « Si Ariel Henry ne peut pas satisfaire ces exigences qu’il démissionne », a tranché l’ancien maire de Milot.

L’arrivé de Kenneth Merten en Haïti et les attentes de Jean-Charles Moïse

L’ancien candidat à la présidence a dit souhaiter que le diplomate Kenneth Merten qui est de retour en Haïti au titre de chargé d’affaires va œuvrer pour permettre à l’administration Biden d’avoir une meilleure compréhension de la dynamique de la situation sociopolitique en Haïti. Jean-Charles Moïse espère aussi que celui-ci va élaborer un projet correctif des différentes missions diplomatiques des Etats-Unis dans le pays surtout pour la période couvrant ces dix dernières années qui, selon lui, se sont soldées par des échecs. En dernier lieu, il a dit encourager le diplomate à s’impliquer dans la recherche d’une solution à la crise haïtienne. « Fòk li konsyan li lage peyi a nan sa l ye a », a-t-il indiqué, rappelant que l’ancien président Michel Martelly a bénéficié du coup de pouce de l’ambassadeur qui a sauvé son mandat naissant en affirmant qu’il était bel et bien un Haïtien lorsqu’il l’avait accusé d’être détenteur d’un passeport américain au nom de Michael Joseph Martelly.

LE 22 OCTOBRE 2021

La rédaction de ltp !!!
harrymichel122@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

You may have missed