Le Tout au Pluriel Magazine

Nous sommes vos yeux et vos oreilles

SOCIÉTÉ: Pourquoi ignorer les préoccupations des syndicats de transport et de travailleurs en ce qui concerne l’augmentation du prix des carburants?

2 min read

Si nous voulions contribuer à construire le pays,si nous aspirons à un nouvel ordre social , une distribution plus équitable, une inclusion financière cohérente et visant le mieux-être collectif .. Nous nous serions efforcés de structurer et consolider nos institutions et représentations.

Pourquoi ne pas tout augmenter et subventionner le transport en commun à travers
les syndicats de transport ?

Le chauffeur devra ;

être régulièrement inscrit dans un syndicat ;
payer régulièrement sa cotisation ;
payer ses taxtes et redevances annuelles ;
respecter le circuit de transport pour lequel il aura souscrit pour avoir droit d’acquérir une fiche sur laquelle la quantité de gallons du combustible sera mentionnée mais qu’il aura payée au prix subventionné.

Il perdra cet avantage avec un cumul d’infractions routières ou toute autre infraction à la loi.

L’état bénéficierait du support et de la collaboration des syndicats … et pourrait maintenir à bas prix le transport au bénéfice de toute la population (ouvriers et écoliers particulièrement).

En plein 21e siècle, il est admis que pour avoir il faut savoir donner .…et jusqu’ici l’état s’est contenté de promettre :
Les bus destiné au transport des ouvriers, promesse faite par le défunt président en 2017, doivent être toujours sur un bateau, si sa promesse était réelle ?? Certainement le même que la barge/centrale électrique turque ..qui a du se tromper de pays et de port …

Les revendications sont peut-être mal articulées mais si on est de bonne foi, on ne peut remettre en question leur pertinence….

À tout ceci, le ministère du commerce et de l’industrie devrait avoir la décence de justifier, pour la population, la hausse de tous les prix …tant des produits de premières nécessités que le coût de fonctionnement des industries .

Je recommande aux responsables d’éviter d’écrire, au bas de la page sur laquelle il devront
signer le communiqué fixant les nouveaux prix à la pompe, la jolie formule d’usage : “joyeux noël et bonne année “

Nous aurions préféré, à la place, le titre du roman de Frankétienne : « Qui a fou foura ou nous le fourerons  »

A.Laraque

Joyeux noël 2021 et bonne année 2022

LE 8 DÉCEMBRE 2021

TOUS DROITS RÉSERVÉS
harryesmichel344@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…