sam. Fév 22nd, 2020

Le tout au pluriel

Magazine socio-culturel

« Tous les élus doivent partir », dixit Samuel D’Haïti

1 min read
Spread the love

Le député, représentant de la circonscription de Saint-Marc à la 50e législature, Samuel D’Haïti, se prononce pour des élections générales en 2020.

« Tous les élus doivent partir », déclare le parlementaire, agronome de profession, arguant que, si l’on s’en tient à la loi et la constitution, les mandats des élus ne pourront pas dépasser le 7 février 2021.

Le député évoque l’article 239 du décret électoral de 2015 visant à harmoniser le temps constitutionnel et le temps électoral, à l’occasion d’élections organisées en dehors du temps constitutionnel.

Cet article vise tous les élus, que ce soit le président de la République, les Sénateurs, les Députés et les élus des collectivités territoriales.

Ainsi, pour Samuel D’Haïti, le mandat de Jovenel Moise prend fin le 7 février 2021 et le mandat des députés et celui de deux tiers des sénateurs arrivent à terme le deuxième lundi de janvier prochain.

<< J’avais espéré un accord entre les acteurs de la société civile et de la classe politique afin de former un gouvernement d’union nationale et d’aller vers les élections générales >>, regrette finalement le député.

By

Rezo Nodwes

Résultats de recherche d'images pour « samuel dhaiti »

Spread the love